Invasion de l’Irak : La Maison-Blanche a ignoré les avertissements de la CIA





La Maison-Blanche a ignoré les mises en garde de la CIA contre le chaos qu’entraînerait un renversement de Saddam Husseïn en Irak, selon un rapport d’anciens officiers de renseignement américains, cité hier par le New-York Times. Le Quotidien - Agences Dans ce document, datant de juillet 2004, ces officiers de la CIA écrivaient que l’administration du président George W. Bush «a apparemment prêté peu ou pas d’attention» à l’évaluation de la situation en Irak par la CIA avant le conflit, rapporte le quotidien. Tout en reconnaissant les erreurs de l’agence américaine de renseignement concernant le programme militaire irakien, le rapport, rédigé sous la direction de Richard Kerr, ancien directeur adjoint de la CIA observe que «l’analyse (de la CIA) était juste» sur la question de l’après-guerre. En outre, selon le texte, la CIA a «répondu correctement aux interrogations sur l’évolution de la guerre ou sur le positionnement des forces irakiennes dans les combats.» Il rappelle également que la CIA avait conclu qu’il n’existait pas de lien significatif entre l’Irak et Al-Qaïda, et observé que l’agence avait correctement prévu «l’impact de la guerre sur les marchés du pétrole» tout comme «les réactions des factions ethniques et tribales en Irak». Interrogée par le New York Times, la Maison-Blanche a contesté les conclusions du rapport Kerr. «Nous avons prévu de manière adéquate la période d’après-guerre», a déclaré au quotidien un porte-parole Frederick Jones.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com