Une nouvelle société d’investissement koweïtienne en Tunisie avant fin 2005





La Kuwait Projects Company Holding, partenaire de premier plan pour la Tunisie, vient de décider la création d’une toute nouvelle société d’investissement qui opérera en Tunisie et au Maghreb avec un capital de départ de 100 millions de dollars. Une nouvelle société d’investissement en Afrique du Nord sera lancée avant la fin de l’année par Kipco, premier consortium koweïtien, et opérera dans les pays maghrébins dans différents secteurs économiques. Son capital initial est fixé à 100 millions de dollars, mais elle lèvera également des fonds dans la région. Kipco (Kuwait projects Company Holding), dont le président exécutif est M. Fayçal Al Ayyar, est constitué de 70 sociétés œuvrant dans différents secteurs (banques, industries, assurances, médias, télécommunications…) et couvrant 16 pays dans la région de la MENA (Afrique du Nord et Moyen-Orient). Ce Consortium qui gère un actif dépassant les 15 milliards de dollars, est déjà présent dans notre pays à travers la TIB (Tunis International Bank-banque offshore) où il détient 86% du capital et Tunisiana dont il détient 50% des actions. M. Mohamed Fekih, vice Chairman & Managing Director de la TIB nous a indiqué qu’après l’ouverture d’une banque offshore en Algérie, AGB (Algeria Gulf Bank), initiée par la TIB et dont les activités ont démarré au début de l’année dernière, sa banque s’emploie à ouvrir un bureau à Tripoli qui sera opérationnel incessamment. M. Fekih qui est aussi membre du Conseil d’administration de AGB - Algérie, prévoit déjà des résultats positifs pour cette dernière à la fin de cette année. Notons que la TIB qui a réalisé des bénéfices nets à hauteur de 6,7 millions de dollars l’année dernière prévoit une augmentation de ses bénéfices de l’ordre de 20% à la fin de l’année en cours. Kipco est déjà présente au secteur des télécommunications en Tunisie et en Algérie à travers sa participation à hauteur de 50% au capital de Tunisiana par le biais de sa filiale “Watanyia télécom” qui est en même temps l’actionnaire principal dans le troisième opérateur privé en Algérie “Nejma”. Rappelons que Watanyia opère déjà au Koweït, en Arabie Saoudite, en Tunisie, en Algérie, en Irak et aux Iles Maldives. Cet intérêt particulier du premier consortium koweïtien pour l’Afrique du Nord en général et la Tunisie en particulier, traduit l’importance de la stabilité dont jouit notre pays et des atouts comparatifs qu’elle offre aux IDE, ainsi que les bienfaits de l’ouverture économique amorcée par les pays de la région.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com