E.S.S. – Raja : La finale au bout de l’effort





* Ligue des champions (1/2 finale - Retour)-Stade olympique de Sousse (20h45) - Direct TV T7 ________________ L’Etoile Sportive du Sahel accueille un hôte privilégié le Raja avec lequel elle a déjà des relations exceptionnelles depuis le temps de Feu Abdellatif Semlali. C’est que, il ne nous est pas souvent donné de voir deux clubs amis dont les équipes de football se disputent une place en finale de la Ligue de champions sans heurts et dans un cadre purement sportif. Cela étant, l’émulation sportive est ce qu’il y a de plus légitime pour une équipe sportive ambitieuse. Ce soir, au stade olympique de Sousse, l’Etoile aura justement affaire à son hôte Rajaoui pour confirmer la victoire obtenue à Casablanca. Pour y parvenir, les Etoilés auront à négocier intelligemment un match qui s’apparente à un piège que pourraient leur poser les Rajaouis. Car, n’avoir en tête que la victoire de l’aller qu’il faut absolument sauvegarder peut être un risque à courir sans aucune autre garantie.Il faudrait cependant faire abstraction de la victoire de l’aller et aborder ce match retour comme si la qualification à la finale ne se jouait que sur un seul match, celui de ce soir. Certes, l’avantage est à l’actif des Etoilés, mais mieux vaut faire le décompte à la fin du match tout en ayant disputé ses chances jusqu’au bout pour atteindre l’objectif fixé. Seulement, l’équipe étoilée ne dispose pas de tous ses atouts en main. Blessures et suspension (celle d’Opara) sont en effet un handicap qu’il faut surmonter. En plus, Lahsène Koivagui, le Guinéen de l’Etoile ne pourra pas faire partie de l’effectif qualifié pour participer à ce qui reste à jouer dans la course au titre de champion d’Afrique pour avoir été parmi l’équipe ivoirienne de l’ASEC. Bazdarevic, le coach étoilé sans pour autant paniquer, estime qu’il pourra présenter une formation équilibrée et compétitive en attendant qu’il récupère la plupart sinon tous ses joueurs avant la finale de la champion’s League. Mais avant d’en arriver là, il devra résoudre la difficile équation de l’attaque. Oui, en l’absence d’Opara et de Koivogui pourront composer la paire du front de l’attaque? Il y aurait à l’évidence Mohamed Jédidi, en net regain de forme, et très probablement Yacine Chikhaoui qui a, semble-t-il, retrouvé la plénitude de ses moyens physiques. L’entraîneur étoilé ne sera pas à court de solutions si Traoui sera aligné d’entrée pour permettre à Gelson d’évoluer un cran devant et à Jédidi d’occuper son poste habituel dans le couloir droit. Autant de possibilités peuvent résoudre ce problème du reste conjoncturel de l’attaque. De même que le soutien des éléments du milieu tels que Bokri, Hammi et Traoui pourrait s’avérer déterminant d’autant que la défense Rajaouie ne semble pas être le fort de l’équipe. Mais l’Etoile devra en parallèle craindre cette attaque casablancaise qui parvient à s’exprimer convenablement à l’extérieur, et de surcroît aura la lourde tâche de tenter de remonter au score et en corollaire effacer l’avantage acquis par l’Etoile à Casa même. Et c’est à ce niveau que les Zouaghi, Ghézal et compagnie doivent faire preuve de beaucoup de vigilance et de concentration pour que le scénario souhaité par les Marocains ne se produise pas. Il en est de même pour l’entrejeu qui doit être entreprenant pour empêcher les Rajaouis d’exprimer leur meilleur football. Mounir EL GAIED Formation probable: Austin, Sellami, Arouri, Ghézal, K. Zouaghi, Bargui, Hammi, Ch. Zouaghi, Bokri, Gelson, Jédidi.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com