Une semaine après le séisme en Asie du Sud : Des pluies perturbent les opérations de secours





Le Quotidien-Agences De fortes pluies ont perturbé hier les opérations de secours vers les régions du nord du Pakistan ravagées par le séisme du 8 octobre, dont le bilan a brusquement augmenté, s'établissant à 38.000 morts, 62.000 blessés et 3,3 millions de sans-abri. Le précédent bilan, donné la veille par l'armée, faisait état de 25.000 morts. Mardi, le Premier ministre pakistanais Shaukat Aziz avait cité un chiffre de 2,5 millions de sans-abri. Au lendemain de l'annonce de l'abandon des efforts pour retrouver d'éventuels survivants, de fortes pluies matinales hier ont ralenti les opérations d'aide, en particulier dans la région de Muzaffarabad, tandis que de la neige fraîche était visible sur les sommets où des villages restaient totalement isolés. "L'opération de secours a été gravement perturbée par ce mauvais temps", a déclaré Anwar Khan, président de la partie pakistanaise du Cachemire. "Il y a de nombreux endroits que nous n'avons pas encore atteint, mais nous espérons en atteindre certains aujourd'hui", a-t-il dit. Une secousse nocturne a effrayé de nombreux habitants dans le nord du Pakistan mais il s'agissait d'une simple réplique du tremblement de terre du 8 octobre. Elle a cependant mesuré 5,1 sur l'échelle de Richter. La secousse de la semaine dernière avait atteint 7,6. Combinées aux pluies, les répliques peuvent entraîner de nouveaux glissements de terrain susceptibles de menacer la circulation et l'arrivée des secours.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com