Sousse : Etudiantes de jour, filles de joie le soir…





Elles sont venues pour faire des études en tourisme, puis un jour, elles ont découvert que c’est un métier qui ne rapporte pas. Alors elles se sont converties dans un secteur beaucoup plus porteur. Le seul inconvénient est ces agents de police qui menacent leur commerce... Tunis - Le Quotidien Il s’agit de trois filles originaires de la ville de Kasserine. Attirées par le tourisme, elles ont choisi d’y faire carrière. Alors, elles se sont inscrites dans une école spécialisée située à Sousse. Dès les premiers jours, elles ont découvert que la ville n’a rien à voir avec le patelin d’où elles venaient. C’est une véritable métropole qui offre un mode de vie très moderne. C’est une ville touristique et il y en a de toutes les nationalités. On dirait que c’est une ville qui change de population tous les jours. Des gens qui partent, d’autres qui arrivent et Sousse a un si gros cœur qu’elle est prête à recevoir et accueillir le monde entier. C’est son destin et sa vocation d’être toujours fin prête pour satisfaire les besoins de ses visiteurs. Bien servir ses hôtes est, en effet, la principale mission de cette ville trois fois millénaire. L’ambiance est d’autant plus nouvelle que les trois jeunes filles ont eu un coup de foudre pour la ville et surtout pour la qualité de vie dont elle dispose. Il fallait, dès lors, y adhérer et en profiter. C’est ainsi qu’elles ont multiplié les sorties et même qu’elles sont devenues “accrocs” des discothèques. Tous les soirs, elles veillaient jusqu’à l’aube, dans les boîtes de nuit. A la longue, ce rythme de vie nocturne s’est mis à peser lourd. Du coup, elles ont arrêté d’aller à l’école. Cela implique qu’elles n’ont plus le droit à l’internat. Il fallait donc chercher ou dormir. Ce fut le tournant ! Alors qu’elles se cassaient la tête pour sortir de ce dilemme, un jeune homme de vingt cinq ans les a abordées pour leur proposer de venir loger chez lui. C’était clair comme l’eau de roche, le bonhomme appartient à cette race de “Beznessa” qui courent les plages à la recherche d’une touriste ayant un faible pour les corps musclés. N’ayant pas trop de choix, les trois jeunes filles suivirent le jeune homme qui les accueilla comme il se doit chez lui. Toutes les trois et une à une sont passées par son lit, histoire de détendre l’ambiance et se familiariser avec l’endroit. Depuis, les trois jeunes filles ont accepté de monnayer leur charme au profit du jeune homme qui ramenait tous les soirs des hommes de transformant, au passage, la maison en un nid de débauche. Les activités douteuses du quatuor n’ont pas tardé à se révéler au grand jour. Les agents de l’ordre informés, la maison a été mise sous surveillance qui a abouti à l’arrestation de plusieurs personnes dont les trois jeunes filles. Après quoi, on a mis en route les procédures d’usage. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com