C.A. : L’incontournable carte de l’offensive





Depuis le départ de Youssef Zouaoui, les mêmes points d’interrogation accompagnent les sorties du Club Africain et qui concernent deux à trois postes n’apportant toujours pas les mêmes garanties que les autres. Cet après-midi, face au CAB, Kamel Chebli sait pertinemment que, pour glaner un premier succès à la tête des “Rouge et Blanc”, il lui faut trouver le moyen le plus intelligent et efficace pour combler ces lacunes. Au poste d’arrière droit, on vit ainsi se relayer les Touré, Ben Yahia, Zaâlani et le jeune Khaled Souissi. Chebli pourrait choisir cet après-midi de tenter à nouveau l’option Wissam Ben Yahia latéral droit, ce qui signifie qu’au milieu, l’infatigable et pétillant porteur d’eau sera relayé par Pape Touré qui épaulera de la sorte Lassaâd Ouertani dans le précieux travail d’anticipation et de récupération. Ouertani a récupéré de sa blessure, tout comme Mohamed Mkacher qui formera avec Walid Hicheri l’axe défensif, le flanc gauche revenant à Jamel Rhouma, auteur du but de la victoire dans le match amical disputé durant la trêve face au CSHL. Chebli, de par son expérience d’ancien arrière de choc, saura sans doute mettre le jeune Hicheri dans de meilleures dispositions mentales et de cohésion avec son compère de l’axe défensif Mkacher que celles affichées à Sfax. * Les rumeurs font mal Aux avant-postes, on peut penser que la condition physique précaire de Selliti, qui dut sauter deux séances en raison d’une infection intestinale, va inciter le coach “rouge et blanc” à l’aligner durant une partie de la rencontre aux côtés de Missaoui ou Keïta. Dramane Traoré et Oussama Sellami apportant des munitions à l’attaque d’autant que le CA va jouer carrément la carte offensive devant un adversaire logiquement à sa portée. Et l’on ne joue pas l’attaque avec le seul Selliti perdu et isolé au cœur de la défense adverse. Kamel, qui cherche là une victoire à la portée essentiellement psychologique puisqu’elle permettrait aux siens de travailler dans la sérénité, a le plus besoin d’être conforté dans son entreprise. Les rumeurs sur son remplacement par tel ou tel entraîneur “dit confirmé” (comme si l’ancien “Argentin” ne l’était pas suffisamment) n’aident en vérité guère à rasséréner l’ambiance. S.R. Formation probable Boumnijel, W. Ben Yahia, Mkacher, Hicheri, Rhouma, Touré, Ouertani, Sellami, D. Traoré, Missaoui, Selliti.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com