Quatre gardes de sécurité US tués en Irak : Guerre d’usure





Quatre gardes de sécurité américains, escortant des diplomates de leur pays, ont été tués dans une attaque à la bombe artisanale contre leur convoi à Bassorah, dans le sud de l'Irak. Le Quotidien-Agences A la demande du Premier ministre Ibrahim Jaafari, une minute de silence a été observée par ailleurs à midi, notamment dans les villes et les quartiers chiites de Bagdad à la mémoire du millier de pèlerins de cette communauté morts il y a une semaine dans une bousculade monstre sur un pont de la capitale. Une source diplomatique britannique a indiqué que l'attaque de Bassorah avait fait quatre morts parmi le personnel américain de firmes de sécurité escortant des diplomates des Etats-Unis. "Il n'y a aucun diplomate parmi les victimes", a déclaré cette source, précisant que les quatre morts étaient dans le véhicule de tête du convoi, qui sous l'effet de l'explosion, est tombé d'un pont. Un photographe, qui s'est rendu sur le lieu de l'attaque, dans la partie nord de Bassorah, à 550 km au sud de Bagdad, a indiqué qu'une voiture tout-terrain était tombée d'un pont sous l'effet de l'explosion. Il a vu des gardes évacuer plusieurs de leurs camarades. Dans d'autres violences, un responsable du ministère de la Défense a été abattu par des hommes armés et son chauffeur blessé. Sept civils ont été en outre blessés à Bagdad par l'explosion d'une voiture piégée. "Hadi Hassan Omrane, directeur général du ministère de la Défense affecté au service d'information a été abattu par des hommes armés qui ont ouvert le feu sur sa voiture vers 11H30 (07H30 GMT) à Doura", dans le sud de Bagdad, a indiqué une source du ministère de l'Intérieur, faisant état aussi d'un attentat à la voiture piégée dans le centre de Bagdad. Un responsable de l'hôpital Ibn al-Nafis de Bagdad a indiqué que sept civils ont été blessés dans cette attaque survenue au passage d'un convoi militaire américain dans le quartier de Karrada Dakhel. La même source du ministère de l'Intérieur a fait état de la découverte dans le sud de Bagdad de trois corps d'hommes, non identifiés, exécutés par balles et qui avaient les mains liées.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com