Sayed Ayari : «S’adapter pour gagner»





Comme à son habitude le coach Sayed Ayari ne croit qu’aux vertus du travail et de la préparation. Sans se montrer d’un optimisme béat, il juge que l’Espérance a les moyens de remporter cette coupe d’Afrique des Clubs champions. C’est ce qu’il nous a affirmé mardi à la veille du départ de l’équipe pour Abidjan. * Comment s’est déroulée la préparation de l’équipe? -La préparation physique a été menée comme il faut. On a fait le nécessaire avec les joueurs qui étaient restés avec nous. Pour les internationaux qui étaient engagés dans des tournois avec l’équipe nationale, ils accusent un léger retard sur ce plan. Mais rien d’insurmontable. Par contre, sur le plan de la récupération et des matches amicaux, cela marche plutôt bien. * A quoi ont servi ces rencontres amicales? - Ils nous ont été surtout utiles pour revoir nos schémas technico-tactiques et pour assurer l’intégration des nouveaux joueurs. * Contre quelles équipes aviez-vous joué? - Nous avons disputé des rencontres contre les équipes qui étaient déjà bien avancées dans leur préparation à l’instar du Sporting de Moknine, El Makarem de Mahdia ou l’A.S Hammamet. * Pensez-vous que vos joueurs sont prêts? - Vous savez, la compétition arrive quelque peut tôt pour nous. Et si tout s’est bien passé lors des matches de préparation, la réalité de la compétition est toute autre. * Et lors de la Coupe d’Afrique des Clubs champions? -Il faut d’abord s’assurer des conditions d’organisation de cette compétition au niveau de l’hébergement, de la restauration, des entraînements, sans oublier le déroulement et les épreuves de la compétition. Si on parvient à maîtriser ces paramètres, dépasser ces handicaps et s’adapter rapidement, l’équipe devrait bien fonctionner. * Avec quelle ambition vous déplacez-vous à Abidjan? - Bien sûr que l’Espérance ne se déplace pas à Abidjan pour faire de la figuration mais pour remporter le titre. Cependant il faudra se méfier des puissants Camerounais de Minuh alors que le Mouloudia Club d’Alger demeure un adversaire classique et dangereux. Mais on a les moyens de gagner ce tournoi. Abdellatif


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com