Tunisie-Lait : Le plan de redressement sera achevé prochainement





Décidément, le plan de redressement de la société Tunisie-Lait sera achevé vers la fin du mois courant. En cours depuis près de trois mois, ce plan est arrivé à sa dernière étape, à savoir la recherche de nouveaux investisseurs dans le capital de la société. Tunis-Le Quotidien Quelques semaines après avoir été nommé en qualité d’administrateur judiciaire de Tunisie-Lait, M. Salah Dhibi a présenté, fin mai 2005, à ses actionnaires, ses créanciers et à la justice, le plan de redressement pour le sauvetage de la société. Entamé depuis le mois de juin dernier, ce plan est arrivé, selon M. Salah Dhibi, à ses dernières étapes après avoir passé par l’assainissement financier et l’allégement de l’effectif de la société. En effet, après avoir étudié la situation financière et sociale de Tunisie-Lait, ce plan a contribué au rééquilibrage financier de la société à travers l’abandon d’une partie de ses dettes. Cette étape a été suivie par la réduction de l’effectif de la société, en permettant le départ de près de 50 de ses ouvriers. M. Salah Dhibi nous précise que le taux d’avancement accéléré a permis à ce plan de redressement d’arriver actuellement à l’étape de la recherche d’investisseurs dans le capital de la société. M. Dhibi souligne, également, que le plan de sauvetage serait achevé vers la fin du mois courant pour permettre à Tunisie-Lait de retrouver son équilibre financier et de renouer dans une autre étape avec les bénéfices, après quelques années de vaches maigres. La société a souffert, durant ces derniers exercices, de plusieurs difficultés financières avec des dettes totales de 144,9 millions de dinars et des pertes cumulées de 16 millions de dinars. Cette situation, due, c’est vrai, aux problèmes qui touchent depuis quelques années les industries laitières en général, mais aussi à une mauvaise gestion, a été à l’origine de la mise en règlement judiciaire de la société en mai dernier. La situation s’est quand même améliorée légèrement durant le premier semestre 2005 avec un résultat net déficitaire de 2,527 millions de dinars contre 2,762 millions de dinars, un an auparavant. Le chiffre d’affaires de la société a, par ailleurs, grimpé de 6,2% à 22,515 millions de dinars durant ce premier semestre contre 21,206 MD au premier semestre 2004. Les charges d’exploitation se sont accrues, à leur tour, de 5,5% à 24,672 MD laissant apparaître un résultat d’exploitation négatif de 1,777 MD. L’avis du commissaire aux comptes sur les états financiers intermédiaires relatifs au premier semestre 2005, a dégagé quelques réserves, concernant notamment l’évaluation des titres de la TDA, filiale de Tunisie-Lait, qui fait apparaître une insuffisance de provision de 306,189 dinars. Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com