Mostra de Venise : Clôture à la… vénitienne





Une comédie à l'italienne, "La seconda notte di nozze" de Pupi Avati, et un thriller basé sur un roman de John Le Carré, "The constant gardener", ont clôturé vendredi la compétition au festival de Venise, avant le remise du prestigieux Lion d'or hier soir. Le Quotidien - Agences "The constant gardener" (La constance du jardinier) du Brésilien Fernando Meirelles débute par la découverte dans le nord du Kénya du cadavre de la jeune et brillante Tessa Quayle (Rachel Weisz). Le mari de Tessa, Justin, incarné par Ralph Fiennes, diplomate à l'ambassade britannique de Nairobi, se lance dans une enquête pour découvrir les assassins. Il découvre alors que Tessa avait mis au jour un scandale impliquant les autorités britanniques et des sociétés pharmaceutiques. A la fois thriller et histoire d'amour, le film de Meirelles, auteur de "La cité de Dieu", se veut aussi un pamphlet politique sur le rôle des multinationales de l'industrie pharmaceutique, prêtes à tout pour conquérir de nouveaux marchés et utilisant le Tiers Monde comme terrain d'expérimentation. Autre film présenté vendredi en compétition "La seconda notte di nozze" (La seconde nuit de noces) de Pupi Avati. Juste après le deuxième conflit mondial, Giordano (Antonio Albanese), considéré comme simplet, travaille comme démineur dans les Pouilles avec pour seule compagnie ses vieilles tantes, jusqu'au jour où son amour d'enfance Lilliana, devenue veuve, revient au pays. L'affection entre les deux personnages grandit lorsque Giordano trouve un travail au fils de Lilliana, Nino, et le tire d'un mauvais pas où il s'était enferré. "Je décris un monde de situations grotesques, à la limite du vraisemblable", a déclaré à la presse Pupi Avati, qui voit dans son film "l'histoire d'un homme qui a attendu une femme pendant 35 ans". "La pureté, l'ingénuité et l'immaturité manifestées par le personnage principal sont comparables à celles de l'enfance. Giordano n'a pas grandi, il est resté à l'état d'enfant", a estimé le cinéaste bolognais, auteur de 31 films et qui fut également le scénariste de "Salo ou les 120 journées de Sodome" de Pier Paolo Pasolini.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com