Evoquant des représailles économiques : Talabani appelle Moscou à revoir sa politique





Le Quotidien-Agences Le président irakien Jalal Talabani a appelé Moscou à revoir la politique selon lui "inamicale" menée actuellement par la Russie à l'égard de l'Irak, afin que les groupes russes puissent décrocher des contrats dans ce pays, dans une interview publiée hier par le quotidien Kommersant. "La Russie mène une politique irréaliste qui reflète une vision inamicale de la situation en Irak", a déclaré Talabani au journal russe, ajoutant que Moscou regardait "l'Irak à travers ses relations avec les Etats-Unis". Il a notamment critiqué le souhait de Moscou de voir les troupes américaines quitter l'Irak. "Imaginez-vous que les troupes partent demain. Et après nous aurons quoi ? Une guerre civile ? Qui empêchera l'Iran de conquérir le sud de l'Irak ? Qui empêchera la Turquie (...) d'entrer dans le nord du pays ?", s'est-il interrogé. Le président russe Vladimir Poutine a jugé le mois dernier indispensable l'élaboration d'un calendrier du retrait par étapes des forces étrangères d'Irak. "Le temps passe très vite et vous (les Russes) perdez du terrain" en Irak, a mis en garde le président Talabani. "Le gouvernement russe doit revoir sa politique en Irak. Il faut que la Russie soit amie du nouveau régime. Je vous assure qu'il est là pour longtemps", a-t-il ajouté. "Seule une politique amicale de l'Etat russe permettra à vos affaires de revenir dans le pays", a-t-il assuré. Interrogé sur l'avenir d'un projet du géant pétrolier russe Loukoïl signé avec l'ancien régime en Irak, Talabani a répondu que le groupe s'était mis "d'accord avec Saddam Husseïn et pas avec l'Irak". "Venez en Irak, mettez-vous à la table des négociations avec le nouveau gouvernement irakien et discutez de cette affaire", a conclu Talabani.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com