Le pétrole se stabilise





Le Quotidien-Agences Les prix du pétrole se stabilisaient hier matin alors que le marché se préparait à un lent retour de la production dans le golfe du Mexique, et après un démenti de l'OPEP au sujet d'informations de presse annonçant une prochaine hausse de l'offre du cartel. A New York, le baril de "light sweet crude" pour livraison en octobre progressait de 10 cents à 64,18 dollars lors des échanges électroniques vers midi. A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord reculait de 12 cents à 62,72 USD. Les prix avaient chuté de plus de 5% la semaine dernière grâce au redémarrage d'installations pétrolières dans le Golfe du Mexique après l'ouragan Katrina, et au recours aux réserves stratégiques des Européens comme des Etats-Unis. Par ailleurs, le marché étudiait les déclarations de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), à une semaine de la prochaine réunion, prévue les 19 et 20 septembre à Vienne. Dans un communiqué paru dimanche, l'OPEP a démenti des informations de presse suggérant que le cartel déciderait d'augmenter sa production de près de 2 millions de barils par jour (mbj) à l'issue de cette réunion. Dans cet entretien, le secrétaire avait rappelé que l'OPEP disposait encore d'une capacité de production de près de 2 mbj, et que l'Arabie Saoudite s'était dit prête à augmenter sa production de brut pour compenser toute pénurie .


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com