E.S.Z. – C.S.H.L. (1-0) : Khouildi, la providence !





Ce match qui revêtait une grande importance pour les deux équipes a été médiocre. Le public qui a assisté à cette rencontre n’était pas content du jeu présenté par les camarades de Dabboub. L’ESZ n’était que l’ombre de l’équipe qui a joué face au CSS. Aucun schéma tactique n’était clair. Les joueurs étaient très lents et souvent maladroits. Les Hammam-Lifois entamèrent la partie mieux que les vis-à-vis en créant des occasions plus nettes surtout à la 13’ quand Jupiter dépassa toute la défense zarzissienne et tira juste à côté. Le jeu se concentra plusieurs minutes au centre du terrain puis on a eu droit à des actions sérieuses de la part des Zarzissiens, mais mal exploitées surtout par Hamali (13’) et B. Zita à la 15’ du jeu. Sentant le danger, les camarades de B. Chouikha renforcèrent leur compartiment défensif et optèrent de temps à autre pour des contres menés par Jupiter et Brinis mais sans inquiéter Dabboub. A la fin de la première mi-temps les supporters zarzissiens ont hué leurs joueurs pour leur piètre sortie. De retour des vestiaires, les Zarzissiens se sont montrés plus déterminés à glaner les points de la victoire, mais l’organisation défensive hammam-lifoise et la bonne forme de Yazidi étaient au rendez-vous. Et à la 50’, Zita en bonne position rata de peu la mire. Dix minutes après Amri monta en attaque et tira à côté. Les occasions se succèdent pour les Zarzissiens mais ni Mnafeg (72’) ni Paul Sene qui a remplacé Zita (80’), n’arrivent à tromper Yazidi. Durant les dernières minutes, il y aura une seule équipe qui attaque (ESZ) et une autre qui défend (CSHL). Et sur un corner bien botté par Mnafeg, le jeune Khouildi ouvre la marque d’un joli coup de tête (87’). Une victoire qui a bien soulagé les supporters zarzissiens qui n’ont pas caché leur inquiétude quant au niveau de jeu présenté par leur équipe. * Formations - ESZ : Dabboub, Amri, Nebhane, Hammali, Jenaouni, Khouildi, Salhi, Lamari, Mnageg (Guentassi), Zita (P. Sene), Douaïb. - CSHL : Yazidi, Ben Miled, Abdeli (Bouthouri), Rouatbi, Brahima, Nawas, Ben Saïd, Ben Chouikha, Jupiter (Cissé), Brinis Slama (Sghaïer). Saâd DRINE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com