Guantanamo : Un quart des détenus en grève de la faim





Miami-Agences Un quart des détenus de la base militaire américaine de Guantanamo, à Cuba, ont entamé une grève de la faim pour protester contre le caractère illimité de leur détention, et 18 d'entre eux sont actuellement nourris de force dans un hôpital, a annoncé Justin Behrens, un porte-parole de l'armée. Ce mouvement a débuté le 8 août et 128 prisonniers s'y sont joints depuis, a-t-il dit par téléphone. "Ils veulent qu'on les juge ou qu'on les libère", a-t-il précisé. Le centre de Guantanamo compte un peu plus de 500 détenus, capturés pour la plupart lors de la guerre en Afghanistan qui a fait suite aux attentats du 11 septembre 2001. Certains sont détenus depuis l'ouverture de la prison, en janvier 2002. Seuls quatre ont été inculpés. Aucun n'a été jugé. Behrens a précisé que le nombre de grévistes de la faim fluctuait, que certains rejoignaient le mouvement et que d'autres s'en désolidarisaient. Dix-huit détenus ont dû être hospitalisés dans la prison du Camp Delta. Treize sont alimentés par voie nasale et cinq le sont par intraveineuse.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com