Chaos sécuritaire : Motion de censure contre Qoreï





Ramallah-Agences Seize députés palestiniens ont déposé hier une motion de censure contre le gouvernement du Premier ministre Ahmad Qoreï qu'ils rendent responsable de l'anarchie sécuritaire qui règne dans les territoires palestiniens, a-t-on appris des sources parlementaires. Cette demande a été présentée à l'issue d'une session de deux jours du Conseil législatif (PLC, Parlement) au cours de laquelle les députés ont entendu un rapport de la Commission parlementaire pour la sécurité consacrée à l'anarchie sécuritaire. Le rapport a épinglé le gouvernement, l'accusant de ne pas faire assez pour remédier à la situation et de ne pas soutenir les mesures prises par le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, le général Nasr Youssef. Le président du PLC, Rawhi Fattouh, a affirmé que la date d'une séance du PLC pour examiner la motion de censure sera fixée "sous trois jours". Cette séance devrait avoir lieu jeudi prochain, a-t-on indiqué de sources parlementaires. La motion de censure déposée par les députés est notamment motivée par l'assassinat le 7 septembre à Gaza du général Moussa Arafat, 69 ans, conseiller du leader Mahmoud Abbas et ancien patron des services de sécurité, selon Fattouh. Pour être adoptée, la motion de censure doit être approuvée par au moins 43 des 83 députés que compte le PLC, ce qui semble peu probable.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com