E.S.T. : Ben Yahia à l’heure des choix





A l’Espérance, les trois derniers succès ont installé confiance et sérénité mais le labeur est quotidien et tout le groupe s’active aujourd’hui avec pour objectif la réussite du déplacement de demain à la Marsa. Avant-hier après-midi, au Parc B, Khaled Ben Yahia a retrouvé ses poulains après la victoire obtenue à Kairouan. Avant le coup d’envoi de la séance d’entraînement, il a tenu à leur rappeler qu’en football rien n’est acquis définitivement. L’équipe gagne, il est vrai, mais il y a encore beaucoup de travail à faire et demain face à l’A.S. Marsa, la tâche sera certainement très rude sur un terrain exigu et face à un Avenir avide de réhabilitations après son revers à Sfax. La place a été cédée par la suite au travail physique avant d’entamer hier le volet technico-tactique. Chapitre effectif, le technicien sang et or qui est appelé à composer sans Yaken et Mahjoubi, suspendu, est, semble-t-il, décidé à faire confiance à Wajih Sghaïer, qui a retrouvé toutes ses sensations physiques au poste de pivot. En l’absence de Yaken, le titulaire du poste de latéral droit, Khaled Ben Yahia devrait choisir entre le jeune Jaber ou le vieux routier Guizani, à moins qu’il ne prenne tout le monde de court pour aligner Jebnoun. En tout cas, l’entraîneur espérantiste devait attendre le match d’application d’hier après-midi pour se décider. * Zaïem et Tizié en solitaires Le club sang et or qui est concentré sur le déplacement de demain, compte aussi récupérer deux à trois éléments avant le derby de la capitale de dimanche prochain face au C.A. Ainsi, beaucoup d’efforts sont déployés pour permettre au duo Zaïem et Tizié de retrouver au plus vite leurs sensations physiques. Ces deux joueurs s’entraînent ces derniers jours en solitaires dans la matinée et pourraient rejoindre le groupe dès le lundi. Mais, pour l’heure, rien n’est encore certain. * E.S.T - C.A à Radès Le sommet de la septième journée programmée dans un premier temps à El Menzah aura lieu finalement à Radès. Les Sang et Or tiennent à assurer la meilleure recette possible à l’occasion de ce rendez-vous pas comme les autres. Quant aux menus travaux programmés, ils seront repoussés de quelques jours et le stade sera fin prêt pour le match tant attendu du 8 octobre entre la Tunisie et le Maroc. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com