C.S.S. : A vocation offensive





Avec le succès glané face à l’A.S.M, le C.S.S poursuit sa course de rattrapage. Le dernier match contre l’A.S.M a laissé entrevoir que le C.S.S est capable de surmonter toutes les difficultés et de redresser la barre. Cela est dû essentiellement à la richesse de son effectif. Même si le C.S.S continue à souffrir de l’absence de plusieurs titulaires pour des raisons de santé ou des considérations tactiques, l’entraîneur aborde chaque match avec une formation différente. Cette fois-ci, le C.S.S jouera face à l’E.S.S sans Karim Ben Amor, Fatah Gharbi, Jamel Khecharem et Hichem Khecharem. Après le succès de mercredi dernier contre l’A.S.M, les joueurs se sont débarrassés de la pression; ils se sont remis au travail dès jeudi. L’équipe est entrée en stage bloqué à Monastir depuis avant-hier, l’essentiel étant de corriger les lacunes particulièrement dans le domaine défensif. Les Sfaxiens se doivent en effet de retrouver toute leur sérénité et toute la confiance en leurs moyens pour renouer avec le succès. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Decastel a insisté particulièrement tout au long de la semaine, sur la manière de négocier le match de tout à l’heure contre l’E.S.S. pour éviter le risque d’une mauvaise surprise puisque l'équipe n’a plus de choix que la victoire pour ne pas perdre la course vers le titre. C’est pour cette raison que Decastel va apporter des retouches surtout en ce qui concerne des joueurs appelés à créer le jeu au milieu du terrain et il semble qu’il va opter pour un milieu résolument offensif avec l’incorporation de joueurs à vocation technique donc capables d’orienter le jeu tels que M’rabet, Nafti, Boujelbane, Ba et Salem. Et c’est pobablement la formation alignée contre l’A.S.M qui sera alignée aujourd’hui face à l’E.S.S * Formation probable Jaouachi, Haj Messaoud, A. Ben Amor, Mardassi, Abdi, Boujelbène, M’rabet, Ba, Nafti, Kouassy, Gomis. N.B.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com