C.S.H.L. : Un match à six points





Le match d’aujourd’hui contre la J.S.K est considéré par l’entourage hammam-lifois comme étant une confrontation à six points. En effet, au vu de l’ambition qu’affichent tous les clubs en ce début de saison, tous les points comptent, d’ores et déjà, doubles. Malheur à ceux qui les dilapident, surtout chez eux. C’est pour cette raison que le staff technique hammam-lifois a donné une importance particulière à la préparation de ce match, conscient du fait que seule la victoire est susceptible de le satisfaire. Dans ce contexte, Habib Mejri a axé les séances essentiellement sur le volet technico-tactique qui constitue selon lui, la clé de la réussite face aux Aghlabides. Les Banlieusards qui ont péché par manque de réalisme lors de leur dernière rencontre face à l’ESZ, surtout en 1ère mi-temps, ont surtout essayé d’insister sur les faiblesses constatées. * Absence de Jupiter Ce compartiment sur lequel comptent les Hammam-lifois pour faire la décision va enregistrer l’absence de sa pièce maîtresse, Jupiter parti en France régler ses papiers. Malgré les efforts des dirigeants pour le récupérer, l’attaquant ne sera pas de retour à temps. Cette défaillance va certainement peser lourd, surtout que Jupiter constitue l’une des références de l’équipe. Faisant contre mauvaise fortune bon cœur, le coach hammam-lifois met la pression” sur le revenant Walid Khaled qui aura la lourde tâche de remplacer son camarades africain. A part cette absence, l’effectif sera au complet. A ce titre, les Banlieusards récupèrent d’autres joueurs clés de l’équipe, légèrement blessés à Zarzis, Naouas et Abdelli. Le CSHL aura ainsi la même ossature que celle alignée contre L’ESZ, à moins que Mejri opte pour Larbi Mejri à la place de Naoufel Yazidi pour le poste de gardien. Quant à la défense, elle sera inchangée, Ben Miled et surtout Abdelli auront un rôle important à jouer en tant que latéraux pour créer le surnombre en attaque. Un rôle tout aussi important est dévolu au milieu et à son maître à jouer Anis Ben Chouikha, dont la forme est tributaire de la réussite de l’ensemble. Quant à l’attaque, Mejri n’aura pas l’embarras du choix et va probablement associer Brinis à Khaled, et ce pour la 1ère fois de la saison. Malgré tout, les Hammam-Lifois semblent assez confiants et affirment qu’ils ont assez d’arguments pour négocier au mieux cette importante rencontre. * Formation probable Mejri, Abdelli, Ben Miled, Brahima, Rouatbi, Naouas, Anko, Slama, Ben Chouikha, Brinis. Moncef SEDDIK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com