Hommage à Zine Mougou : Un artiste, une vie…





La carrière artistique de Zine Mougou reflète l’histoire contemporaine du théâtre tunisien. Samedi dernier, à l’occasion du quarantième jour de son décès, l’Association Tunisienne des supporters du Théâtre a rendu un vibrant hommage à ce grand artiste et homme de théâtre. Zine Mougou a marqué la vie culturelle et théâtrale en Tunisie, pendant plus d’un demi-siècle. En signe de témoignage aux bons et loyaux services que cet homme a rendu au théâtre tunisien, et afin d’honorer la mémoire de ce disparu, l’Association Tunisienne des Supporters du Théâtre a organisé, à la Maison de la Culture Ibn Khaldoun une série de festivités pour immortaliser les œuvres théâtrales concoctées par l’artiste et les pièces dans lesquelles il a joué en tant qu’acteur. Cette cérémonie de commémoration a été marquée par un exposé documentaire sur le parcours de l’artiste, suivi de plusieurs interventions et des témoignages des amis du défunt et de ses compagnons de route. Né en 1933, Zine Mougou a commencé sa carrière théâtrale en 1954 en qualité d’acteur avec l’Association tunisienne des supporters du théâtre qui était la seule association de théâtre reconnue avant l’Indépendance. Cet artiste a également contribué à la création de cinq troupes théâtrales dont celle de Hamadi Jaziri, l’Association théâtrale nationale et la Troupe théâtrale de Gafsa, entre autres. Il a joué également en tant qu'acteur-comédien dans plus d’une trentaine de pièces, feuilletons et sitcoms et a obtenu plusieurs consécrations nationales. Afin d’immortaliser quelques unes de ses œuvres, ses anciens compagnons de route, en l’occurrence Dalenda Abdou, Mohamed Saïd, Abderrazak Jaballah, Hédi Ben Jeddou, Naïma Bekir, Azouz Chennaoui, Mariam Kaboudi et Amara Mahmoudi, des acteurs qui ont joué avec Zine Mougou ont présenté “Hachhouch”, la dernière pièce dans laquelle l’artiste a joué. Pour parler de la pièce proprement dite, disons qu’elle résume toutes les mutations contemporaines des mœurs sociales dans un langage théâtral très authentique. Le scénario commence par une ambiance normale, où un homme et une femme lisent un journal. Ensuite, c’est tout un dialogue qui s’installe sur scène où on assiste à des vociférations et même à des disputes. Et c’est le scandale à propos des relations qu’un des employés du patron a contractées avec la fille de ce dernier. Plusieurs prétendants se présentent par la suite pour demander la main de la femme. Le débat a donné lieu à plusieurs conflits et à des retournements de situations témoignant de l’évolution des mœurs. Présentée le 2 août dernier à Gafsa, “Hachhouch” est une pièce où la comédie et l’humour font bon ménage. Azouz Chennaoui qui a joué le rôle de Zine Mougou a bien interprété ce rôle dans un langage très humoristique si typique, du reste, au défunt Zine Mougou. Ousmane WAGUE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com