L’équipe de défense de Saddam pas informée de la date du procès : Procès caduc





Le Quotidien-Agences L'équipe de défense du président irakien déchu Saddam Husseïn n'a pas été informée par les autorités irakiennes de la date de l'ouverture du procès de son client et ignore les accusations portées contre lui, a affirmé son avocat irakien dans une déclaration parvenue hier à l'AFP. "Nous n'avons pas été dûment informés d'une quelconque date certaine d'un procès", a dit Khalil Doulaïmi dans une déclaration de sept points. "La défense n'a pas eu la possibilité d'examiner un quelconque dossier d'accusation ou même un quelconque document d'enquête, en dépit du fait que nous ayons fait de nombreuses requêtes à cet effet", a-t-il dit. En outre, le président déchu n'a pas "signé d'acte d'accusation", a souligné Me Doulaïmi en référence à des informations provenant d'Irak selon lesquelles Saddam Hussein avait fait des aveux concernant certains crimes commis sous son régime. Par conséquent, l'équipe de défense de Saddam Husseïn "n'a pas reconnu et ne reconnaîtra aucune date pour le procès s'il devait intervenir dans les semaines ou les mois à venir", a-t-il dit, sans plus de précisions. A la question de savoir si cela signifiait que l'équipe allait boycotter le procès, Abdel Haq Alani, un conseiller de l'équipe basé à Londres, a affirmé à l'AFP: "il ne dit rien de cela. La déclaration est très claire. Je ne peux pas m'étendre sur cela". Me Doulaïmi a également accusé le Tribunal spécial irakien (TSI) qui doit juger Saddam Husseïn à partir du 19 octobre d'avoir dénié à Saddam Hussein le droit d'agrandir son équipe de défense pour inclure des experts arabes et internationaux. Le président déchu "est mécontent du niveau actuel de représentation légale car une telle affaire nécessite des experts internationaux en droit international, humanitaire et criminel", a souligné Me Doulaïmi, le seul avocat à représenter Saddam Hussein en Irak.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com