Enquête Hariri: Detlev Mehlis à Damas pour entendre des responsables syriens





Le Quotidien-Agences Le chef de la Commission d'enquête internationale sur l'assassinat de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, Detlev Mehlis, est arrivé hier matin à Damas où il doit entendre des témoins syriens, a indiqué l'agence officielle syrienne Sana. "Il est prévu que Mehlis rencontre des témoins syriens dans le cadre de la mission qu'il mène", a affirmé l'agence. Selon elle, "la visite de Mehlis à Damas pourrait se poursuivre jusqu'à la fin de cette semaine". Cette visite est la seconde en moins de dix jours de M. Mehlis en Syrie. Il s'était rendu à Damas le 12 septembre et avait convenu avec le conseiller juridique auprès du ministère syrien des Affaires étrangères, Riad Daoudi, "des mesures et préparatifs en vue d'entendre des témoins syriens", selon Sana. Damas a réitéré sa volonté hier de coopérer avec la commission Mehlis. "La Syrie affirme une nouvelle fois qu'elle veut coopérer pour parvenir à la vérité à travers des moyens légaux, des preuves tangibles et dans le cadre du droit international", a indiqué le journal gouvernemental Techrine. Mehlis devrait entendre l'actuel ministre de l'Intérieur, et ancien chef des services de renseignements militaires syriens au Liban (1982-2002) Ghazi Kanaan, son successeur Rustom Ghazali (2002-avril 2005) et deux de ses principaux collaborateurs à Beyrouth, Mohammad Khallouf et Jameh Jameh, selon des informations concordantes. Certains de ces officiers étaient au Liban au moment de l'attentat qui a coûté la vie à Rafic Hariri le 14 février. Ils ont quitté le pays du Cèdre dans la foulée du retrait des troupes de Damas et des services de sécurité fin avril sous la pression de la rue libanaise et de la commu nauté internationale.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com