Hamadi Agrebi (Ancien virtuose du C.S.S.) : «La seule garantie de spectacle dans le derby se situe sur les gradins !»





Hamadi Agrebi jette un regard lucide et sans concession sur l’état de la compétition nationale et sur la menace qui guette ses clubs de marcher sur les traces de leurs homologues d’Afrique noire. Mais l’ancien stratège du CSS et de la sélection nationale parle surtout du grand rendez-vous du week-end, le derby tunisois. •Un derby chasse l’autre. Après le petit derby tunisois CA - ST, voici donc le grand derby de la capitale. Comment trouvez-vous la nouvelle affiche EST - CA? Elle n’aura rien de particulier et tout le monde s’est habitué à ce sommet de la saison qui débarque avec ses émotions, sa rivalité, ses enjeux et ses défis sans cesse renouvelés. Encore une fois ce ne sera pas un derby formidable au point de vue spectacle et niveau de jeu. •Pour quelles raisons, à votre avis? Pour la simple raison que le championnat national se vide de ses meilleurs éléments qui n’hésitent plus à partir en Europe monnayer leur talent. Cela génère un certain manque en termes de qualité. Nous sommes désormais dans la même situation qu’en Afrique noire où l’on trouve des sélections fortes et brillantes et, tout autour, des club de plus en plus fragiles et qui se vident chaque jour un peu plus. En Tunisie, le football assiste impuissant au même phénomène irréversible de paupérisation et de perte de son meilleur potentiel humain. Même les joueurs étrangers recrutés par nos clubs ne valent pas ceux parmi les footballeurs tunisiens partis à l’étranger. •Ce derby vient-il au bon moment pour ses protagonistes? On est encore bien loin de pouvoir parler de chances réelles, d’écarts insurmontables ou de sprint pour le titre. Les grands clubs ont besoin de temps pour atteindre leur rythme de croisière et mettre le turbo. Mais il est vrai que si le CA est parti comme une fusée, l’EST revient pas à pas. Les deux ensembles peuvent compter sur d’excellents entraîneurs et cela est très important pour la suite de leur saison. •Auriez-vous un favori dans ce 99ème derby de la capitale? Non, pas vraiment. Chacun d’entre l’EST et le CA possède son cachet. On ne peut pas dire que tel style de jeu plaît davantage qu’un autre. Et puis, dans un derby, il n’y a presque jamais de favori quel que soit la position de tel club ou de tel autre. •Vous nous disiez tout à l’heure que ce derby ne sera pas spectaculaire? Le spectacle est garanti sur les gradins, à travers la chorégraphie des couleurs, des banderoles et des drapeaux. Sur le terrain, en revanche, nous n’avons aucune garantie. •Quelle nouveauté a attiré votre attention en suivant la compétition de la Ligue I cette saison? Bien évidemment, cet étonnant, bienvenu et salutaire nivellement. Les petits clubs se sont beaucoup rapprochés des ténors. Jendouba, Gafsa, Zarzis et Monastir ont su élever leur niveau pour menacer les grosses écuries et cela donne certainement un charme particulier à la compétition et la tire de la routine et de l'impression du déjà vu. Tout cela promet en tout cas une bien belle saison plus intéressante que les précédentes. •Enfin, quelle réflexion vous inspire la situation actuelle du CSSfaxien qui se trouve à cinq longueurs du leader, ayant déjà subi deux défaites? - Le chemin est encore bien long et il n’y a rien d’irrémédiable ou qu’on ne peut plus redresser. Forcément, il y a actuellement une forte tentation de considérer que l’échec guète la saison du CSS et que cela ne peut plus continuer ainsi. je dirais plutôt qu’il faut savoir patienter et ne pas insulter l’avenir. La sagesse voudrait qu’on cherche à tirer la leçon de ce qui arrive et à trouver les remèdes pour sortir la tête de l’eau. Le Bureau directeur doit faire preuve de circonspection, bien mesurer ses pas et réfléchir aux conséquences de chaque décision qu’il peut prendre. Car une mauvaise passe semblable à celle que vit maintenant mon club peut arriver à chaque association et le public noir et blanc a tout intérêt à ne pas dramatiser ou paniquer. Recueillis par S.R.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com