Troubles du sud de l’Irak : L’Iran dément toute implication





Le Quotidien-Agences Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Hamid Reza Assefi, a démenti toute implication de son pays dans les troubles du sud de l'Irak, a rapporté hier l'agence officielle Irna. “Les accusations à propos de l'implication de l'Iran en Irak sont sans fondement et visent à couvrir l'incapacité des forces d'occupation (américaines et britanniques) à assurer la sécurité", a déclaré M. Assefi. "Dès le début de la crise, l'Iran a joué un rôle constructif pour instaurer la sécurité et, par ses contacts avec le gouvernement et les groupes politiques irakiens, a tenté de limiter la crise”, a-t-il ajouté. M. Assefi a demandé "le départ des forces d'occupation pour (...) créer un climat favorable à la sécurité, à la paix et à la démocratie en Irak”. Avant-hier, le secrétaire américain à la Défense, Donald Rumsfeld, a accusé l'Iran de s'ingérer dans les affaires internes de l'Irak, ajoutant que son implication active parmi la majorité chiite n'était “pas d'une grande aide". “Ils sont intéressés, ils sont impliqués et ils sont actifs. Et cela n'est pas d'une grande aide”, a dit Rumsfeld.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com