Nucléaire iranien : Washington gagne du terrain





Une "majorité croissante" de l'exécutif de l'AIEA est favorable à la saisine du Conseil de sécurité de l'Onu sur le dossier iranien, a déclaré hier l'ambassadeur des Etats-Unis à Vienne en dénonçant les "déclarations belliqueuses" de l'Iran. Le Quotidien-Agences «Nous sommes d'accord avec l'Union européenne et une majorité croissante du Conseil que le temps est venu d'amener l'Iran devant le Conseil de sécurité pour non-respect" de ses obligations en matière de non-prolifération, a affirmé l'ambassadeur, Gregory Schulte. La Grande-Bretagne, la France et l'Allemagne (UE3) s'emploient à convaincre le conseil de 35 membres, en particulier la Russie, la Chine et les pays non-alignés, très réticents, de saisir l'Onu à New York, en accusant Téhéran d'avoir "violé" ses obligations, notamment en reprenant la conversion d'uranium. Félicitant l'UE3 et l'AIEA pour "leurs efforts constants en vue d'un accord négocié", l'ambassadeur américain a estimé que la saisine du Conseil s'imposait pour des "raisons juridiques", mais également politiques à cause de récentes "menaces" iraniennes. "En plein milieu de délibérations, l'Iran vient de menacer de quitter le TNP (Traité de non-prolifération nucléaire) et de commencer des activités d'enrichissement" d'uranium, a déclaré Schulte au conseil des gouverneurs, ajoutant: "Ces paroles téméraires ne servent qu'à aggraver nos inquiétudes sur la nature et les intentions du programme nucléaire iranien". Washington accuse ouvertement Téhéran de vouloir se doter de l'arme atomique, alors que l'Iran proclame ses intentions pacifiques pour produire de l'électricité. Le conseil des gouverneurs de l'AIEA prend traditionnellement ses décisions à l'unanimité. Une demande de vote cette semaine à Vienne restait hypothétique et l'Occident pourrait donner davantage de temps aux Iraniens. Interrogé au sujet d'un vote, un haut diplomate européen a déclaré: "Pour le moment ce n'est pas la question". "Nous prenons l'opposition de la Russie très au sérieux", a-t-il ajouté.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com