Ramadan au Centre culturel de Bir Lahjar : Heureux seront les noctambules!





Avec l’avènement du mois sacré de ramadan, les programmes d’animation se multiplient dans les centres culturels et les maisons de la culture surtout au sein de la médina qui prendra des couleurs spécifiques propres à ce mois. Le Centre culturel de Bir Lahjar n’échappe pas à la règle! La médina s’apprête bel et bien pour accueillir ses visiteurs durant le mois saint, des visiteurs qui trouvent un grand plaisir à flaner dans ses coins et ses recoins. le Centre culturel de Bir Lahjar, situé au cœur de cette médina enchanteresse, a lancé son propre programme ramadanesque visant à satisfaire les attentes de son public. Dirigé depuis quelques années par l’homme de théâtre Hamadi Mezzi qui a choisi d’ouvrir les portes de ce centre devant les jeunes et de les encourager à s’inscrire dans le mouvement culturel, cet établissement a misé sur les découvertes des jeunes créateurs. Avec un programme particulier, spécial “Ramadan 1426” de l’Hégire, le Centre culturel de Bir Lahjar fait sa rentrée. “Nous avons choisi de concocter plusieurs activités qui répondent aux attentes des fidèles de notre espace, un programme alléchant et varié où toutes les disciplines artistiques sont présentes”, explique Hamadi Mezzi, le directeur du Centre culturel de Bir Lahjar. Et d’ajouter: “Nous avons trois grands repères: le mois sacré, “Le printemps de la médina” qui vise à présenter les différentes expériences théâtrales menées par les jeunes Tunisiens et nous tenons beaucoup à cette manifestation qui a permis à de jeunes créateurs de s’exprimer. Le troisième repère est le mois du patrimoine qui s’inscrit bel et bien dans l’ambiance de la médina. Parallèlement à ces trois volets principaux, le Centre culturel de Bir Lahjar propose plusieurs activités diversifiées: des expositions, des séances de dédicace des livres, des concerts, des représentations théâtrales, des conférences… Cette programmation, nous l'élaborons en fonction de notre budget et en collaboration avec l’Institut Français de Coopération, l’Institut culturel italien, l’Institut culturel espagnol, le Centre culturel américain… et les ambassades”. Le coup d’envoi du programme du mois sacré aura lieu avec une exposition intitulée “Un rendez-vous avec l’enfance” qui porte la signature de la jeune artiste Dhikra Al Hémaoui. Le théâtre sera présent via deux cycles de représentations théâtrales; le premier cycle est prévu pour les 7, 8 et 9 octobre et il est réservé à la pièce “Flash back” du jeune créateur Houcem Sahli. Le deuxième rendez-vous sera pour le 28 du même mois avec une pièce comique intitulée “Abou Al Hassan” et inspirée des contes des “Mille et une nuits”. La musique sera le grand axe de la programmation ramadanesque du Centre culturel de Bir Lahjar. Khaled Ayari présentera “Chanson”, Adel Boundka sera présent avec “Suite”, Noureddine Ben Aïcha interprétera des chansons de Salah Abdelhay et Ibrahim Hamouda, le trio Benoit, Mahdi et Mohieddine rendront hommage à Jacques Brel, Cherif Alaoui et la jeune chanteuse Sarra Nouioui se produiront lors de la même soirée, Walid Gharbi sera présent avec “Dialogue”… d’autres noms comme Iyadh Cherif, Nabil Khemir, Ahmed Mejri seront au menu des soirées du Centre culturel de Bir Lahjar offrant à son public les plus beaux bouquets de chants. La musique spirituelle fera l’objet d’un mini-festival prévu pour les 20, 21, 22 et 23 octobre, une musique qui va de pair avec les spécificités de ce mois sacré. Un voyage avec la musique classique et les chefs-d’œuvre du répertoire universel sera assuré par le duo Hafedh et Bassem Makni. Les amoureux de la danse et de la chorégraphie n’ont rien à craindre lors de ce mois, car les programmateurs de ce centre ont prévu une rencontre chorégraphique avec le groupe du chorégraphe Hafedh Zellit qui présentera un spectacle intitulé “Danse, danse, danse. Le deuxième rendez-vous sera avec Jamila Kamara qui présentera un spectacle de danse contemporaine. “Histoire byzantine”, tel est le thème de cette chorégraphie qui clôturera le programme ramadanesque de ce centre le 30 octobre. Imen ABDERRAHMANI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com