USM : Mobilisation tous azimuts





Même si le gâchis n’est pas encore alarmant et ne mérite point d’être dramatisé, on parle déjà dans les milieux usémistes d’un début d’hémorragie qu’il est impératif d’arrêter avant de s'amplifier. Le public monastirien attend de pied ferme que les joueurs retrouvent leur virtuosité du début de la composition et c’est leur plein droit de crier son indignation après les deux dernières rencontres soldées par un seul point, après en avoir totalisé 12 dans les 4 premières journées. La réconciliation n’aura lieu qu’avec une prestation digne de l’USM face au CSS, ce dimanche. Pour parvenir à réaliser cet espoir, toutes les parties usémistes concernées sont mobilisées depuis le début de cette semaine, surtout pour ce qui est de la mise à niveau psychologique. * Absence de Maâtoug et Mabrouk Pour avoir totalisé 3 avertissements, dimanche dernier, Akram Maâtoug et Hamdi Mabrouk déclarent déjà forfait devant le CSS, à Sfax. C’est surtout le premier dont la défaillance sera énormément ressentie, eu égard de son rôle de finisseur qu'il sera difficile de combler, même si Zoubeïr Khmila sera récupérable pour reprendre son poste à la pointe de l’attaque, après s’être rétabli de sa blessure qui l’a contraint à sauter le match dernier devant l’EOGK . Le coach uséniste, conscient de cet handicap, alignera d’entrée Frej Bnouni qui semble retrouver toutes ses ressources. Dès lors, et en attendant de voir plus clair après le match d’application effectué hier, l’on est en droit de supposer que le 4-4-2, optique chère à Faouzi Benzarti, sera encore de rigueur, avec un repli massif et rapide en phase défensive. * Le cas Achour Après avoir passé une année universitaire blanche en 2004-2005 pour une orientation qui n’était point de concert avec ses ambitions, le joueur talentueux Tarek Achour dont le mental est vraiment affecté par cet état des lieux, ne sait plus à quel saint se vouer pour décrocher une place d’étudiant à l’INEPS de Ksar Saïd. Voilà toute une année que son dossier est déposé chez qui de droit, et le test effectué est favorable. Un coup de pouce suffirait pour avoir satisfaction et lui faire retrouver toute sa sérénité morale, pour le bien de l’effectif de F. Benzarti. Mansour NASLI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com