A l’approche du mois de Ramadan : Tolérance zéro à l’encontre des marchands ambulants





Face à l’explosion du phénomène du commerce ambulant à l’approche du mois de Ramadan, le gouvernorat de Tunis a décidé d’entreprendre une opération de grande envergure pour réprimer le phénomène. La “Tolérance zéro” est annoncée. Tunis-Le Quotidien Les services de contrôle économique, de contrôle d’hygiène, épaulés par les brigades de la police municipale, semblent avoir déclaré une lutte avec Tolérance zéro contre le commerce d’étalage anarchique qui commence à frémir davantage à l’approche du mois de Ramadan. En fait, la décision vient d’être prise lors d’une réunion tenue il y a deux jours au siège du gouvernorat de Tunis, consacrée à la mise en œuvre d’un plan d’action pour éradiquer ce commerce illicite devenu un véritable casse-tête pour les services de contrôle. Depuis, une opération coup de poing a été préparée et qui vise à passer au peigne fin les différentes artères et places dans lesquelles s’installent les marchands ambulants. Une opération qui a permis jusqu’ici de saisir de grandes quantités de marchandises de tous genres et qui comportent des produits nocifs à la santé du consommateur, apprend-on selon des sources auprès du gouvernorat de Tunis. Selon les mêmes sources, l'analyse de certains produits dans les laboratoires des services de l’hygiène relevant du gouvernorat a permis de détecter des matières pouvant causer de graves nuisances à la santé de l’homme. Il s’agit notamment des produits cosmétiques qui se vendent dans le circuit de ce commerce anarchique à de prix très dérisoires. L’opération de lutte contre ce commerce d’étalage prendra une envergure encore plus grande, croit-on savoir des sources dignes de foi. Les organismes chargés de cette tâche se pencheront sur la recherche des origines du phénomène afin de venir à bout de toutes les composantes du réseau, à commencer par les circuits d’importation. * 8743 saisies L’opération de répression de l’étalage anarchique menée en coordination entre les différentes structures de contrôle dans la ville de Tunis se déroule, en fait, tout au long de l’année. Depuis janvier 2005, d’importantes saisies de marchandises commercialisées d’une façon illégale ont été réalisées. Selon nos sources auprès du gouvernorat de Tunis, 8743 saisies ont été opérées entre janvier et août 2005.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com