Un nouveau siège pour le British Council : Shakespeare à l’heure du numérique





Après avoir siégé pendant quarante-trois ans, dans un bâtiment historique, du côté de la porte de France, le British Council dispose désormais d’un nouveau local aménagé à l’Avenue Mohamed V. La cérémonie d’inauguration a été présidée jeudi par David Green, Directeur Général de British Council et Sadok Korbi, ministre de l’Education. “L’inauguration du nouveau Centre culturel anglais s’inscrit dans le cadre d’une coopération culturelle soutenue entre la Tunisie et la Grande-Bretagne. Loin d’être un simple déménagement, elle symbolise le démarrage du rayonnement de l’enseignement de la langue anglaise et de son apprentissage par des moyens technologiques sophistiqués”. C’est ainsi que présentait le directeur général de British Council, la mission de ce Centre. Se basant sur un verset du Coran prônant l’échange des connaissances entre les peuples, M. Alan Coulty, ambassadeur du Royaume-uni en Tunisie a fait remarquer que l’autre mission de ce centre est de promouvoir le dialogue culturel et civilisationnel entre les deux peuples britannique et tunisien de faire de la langue de Shakespeare un leitmotiv d’échange culturel aux côtés des autres langues étrangères pratiquées en Tunisie. Le diplomate britannique a mis en exergue l’usage des outils informatiques dont le British Council a fait un des moyens privilégiés pour l’apprentissage de la langue de Shakespeare. Prenant la parole, M. Sadok Korbi a révélé que l’intégration des outils virtuels s’inscrit aussi dans le cadre des méthodes d’enseignement des langues en Tunisie. Soulignant l’importance de l’anglais et des autres langues dans le système éducatif tunisien, il a précisé que l’apprentissage de ces langues représente près deux tiers des horaires d’enseignement tandis que près de 500 enseignants, dispensent actuellement des cours d’anglais. Le ministre de l’Education a souligné également que près de 232 000 élèves sont concernés par l’apprentissage de la langue de Shakespeare. Un centre hautement numérique Pour parler précisément de ce nouveau centre culturel britannique, disons qu’il constitue une nouvelle étape dans l’histoire de l’apprentissage de l’anglais. Ce nouveau bâtiment du British Council a été construit selon des spécifications et des normes adoptées par le British Council, dans plus de cent pays dans le monde. Il rassemble, sous un même toit, tous les services et permettra désormais aux visiteurs de découvrir la culture britannique, d’apprendre l’anglais et d’avoir accès à des informations et conseils sur les études au Royaume-uni. Ainsi, le local a été doté des technologies modernes facilitant l’apprentissage de l’anglais et permettant un accès rapide et efficace aux différents services disponibles. Ce centre comporte également une cellule de business et d’orientation dotée d’équipements multimédias denier cri. Ousmane WAGUE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com