F.A.R. – A.S.M. : Rien que la victoire, au bout du sautoir





L’heure de vérité a bel et bien sonné pour les Marsois. Dos au mur, ils se doivent impérativement de l’emporter, ce soir, à Rabat face aux FAR. Forts de leur succès sur cette même terre chérifienne lors de leur premier mach de la phase initiale face à Meknès, les Tunisiens y croient dur comme fer. Ce n’est, en effet, qu’à ce prix que les Vert et Or pourront tenir leur destin entre leurs mains. C’est qu’un succès les fera revenir à hauteur des Marocains avec 10 points. Dans ce cas, et grâce à leur avantage dans les confrontations directes avec les FAR (parité à la Marsa et victoire à Rabat), il leur suffira de l’emporter lors de la dernière journée face aux Ghanéens de King Faïsal pour accéder à la finale de la Coupe de la CAF. Mais nous n’en sommes pas encore là et chaque chose en son temps, les Marsois privilégient une concentration azimutale sur leur sujet du jour. Ils ont, d’ailleurs, pris tout leur temps (en place à Rabat depuis mercredi) pour s’acclimater aux conditions ambiantes. En outre, et à part les séances d’entraînement de jeudi et vendredi, des séances de visionnage ont été effectuées avec les joueurs pour décortiquer dans ses moindres détails le jeu des Marocains et y trouver la parade. Passés pour maîtres dans l’art d’amadouer l’adversaire dans ses propres murs (victoires à Meknès et récemment en Guinée face à Fello Stars), les Marsois demeurent confiants et sereins. Le seul tracas, à même d’entraîner un petit bémol à leur quiétude, concerne le forfait pour cause de suspension de Bouguerra et Touati. Et quand on sait qu’il s’agit des deux récupérateurs patentés de l’ASM, qui feront défaut aux leurs dans un contexte qui leur sied comme un gant, un match à l’extérieur privilégiant incontestablement le travail de sape et de récupération on peut mesurer l’importance de cette absence conjuguée. A priori, et d’après les échos qui nous sont parvenus, cette dernière sera comblée par la titularisation de Jerbi, complètement rétabli, et l’utilisation de Hammami dans une position axiale un peu plus repliée. Toujours à l’entre-jeu, Azek et Mouihbi devraient être associés, dans un souci d’équilibre, car ne l’oublions pas les Marsois seront appelés à trouver un juste compromis entre les tâches défensives et autres offensives. Le quatuor défensif aura sûrement son allure habituelle, avec Ghazouani et Boussif sur les flancs et Ben Chrouda et Guitouni dans l’axe. Quant à l’attaque, elle pourrait enregistrer le retour de son premier attaquant Khaled Hirech. Ce dernier, victime d’une élongation face à Fello Stars et forfait depuis deux semaines, s’est entraîné régulièrement avec le reste du groupe ces derniers jours. Le dernier mot reviendra bien entendu aux staffs médical et technique. En l’absence de Bouchhioua, non qualifié pour la Coupe de la CAF, c’est Rachid qui tient la corde. Au cas où Hirech ne serait pas titularisé d’entrée, Mouihbi pourrait avancer d’un cran et Selmi injecterait un autre milieu qui serait Junior Gaye très utile quant à la besogne récupératrice. Wahid SMAOUI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com