Chaker Zouaghi : «Marquer à Casablanca»





* Que nous dit ce derby maghrébin ? — Je pense que les confrontations entre Tunisiens et Marocains ont été souvent très souvent disputées d’autant qu’au stade des demi-finales de la Ligue africaine des champions nul ne veut quitter la course et met tout en œuvre pour atteindre la finale. Pour revenir à la rencontre à livrer au Raja Casablanca, je dirai que nous nous attendons à un match difficile sur terre marocaine. Le Raja voudra faire le plein avant d’aller à Sousse. Bien entendu, nous ne nous laisserons pas faire car notre objectif est de passer ce tour. * Que faudrait-il justement pour franchir cette étape ? — Beaucoup de concentration, beaucoup d’application et énormément de volonté. * Jouer d’abord à l’extérieur, est-ce un avantage ? — Ceci pourrait l’être. Si nous parvenions à marquer à Casa nous pourrions obtenir la parité. L’essentiel est de ne pas concéder une défaite sans avoir marqué au moins un but. Ensuite, à Sousse nous nous chargerons du reste. * Le Raja, bien évidemment, n’est pas un inconnu pour vous ? — Il faut dire que nous n’avons pas suffisamment vu cette équipe marocaine jouer. Notre entraîneur s’est fait une idée de la formation marocaine et il nous communiquera les consignes nécessaires avant d’aborder ce match. * Pensez-vous que l’Etoile a suffisamment d’arguments pour bien négocier la partie ? — Je le crois fermement, vous avez pu vous en rendre compte au cours des derniers matches de la Champion’s League et du championnat local. Notre équipe enregistre une progression constante depuis quelque temps et elle sera certainement meilleure dans peu de temps. * Que craignez-vous chez les Marocains du Raja ? — Nous ne craignons personne. L’essentiel est que l’équipe joue sur sa vraie valeur pour sortir un bon match et obtenir un bon résultat avant le match retour. Il nous faudra garder la lucidité nécessaire et ne jamais paniquer ou se laisser impressionner par l’ambiance du stade Mohamed V. * Quel serait le meilleur scénario que vous voudriez qu’il se produise ? — Marquer d’entrée de jeu pour faire douter l’adversaire et le laisser courir derrière le score. * Confiant ? — La confiance est l’une des armes d’un footballeur. S’il ne l’a pas, il ne pourra jamais réaliser de bons scores. M.E.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com