USA : Rita fait des ravages sur la côte sud





Le cyclone Rita a frappé hier matin la côte sud des Etats-Unis, infligeant pluies battantes et vents violents et causant d'importants dégâts sur une zone de plusieurs centaines de kilomètres entre le Texas et la Louisiane. Le Quotidien-Agences L'œil du cyclone, de force 3 sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte cinq, a touché terre à 03h39 samedi (07h39 GMT) avec des vents soufflant à une vitesse de 195 km/h, a annoncé le Centre national des ouragans (NHC) basé à Miami (Floride, sud-est). Des pluies diluviennes accompagnées de violentes bourrasques frappent depuis vendredi soir la côte sud-est du Texas qui jouxte la Louisiane, déjà lourdement ravagée fin août par le cyclone Katrina qui a fait 1.075 morts, selon un bilan toujours provisoire. Près de trois millions de personnes ont quitté leurs maisons ces derniers jours et jusqu'à vendredi pour échapper à la violence de l'ouragan. * Les sans-abri laissés-pour-compte Plus d'un million de personnes auraient fui la seule agglomération de Houston, où des dizaines de sans-abri ont cependant été laissés pour compte, errant dans la ville en proie à de violentes pluies, a constaté une journaliste de l'AFP. Beaumont (Texas), une ville pétrolière de 114.000 habitants pratiquement vidée de ses résidents, à une cinquantaine de kilomètres de la côte, a été privée d'électricité dès avant-hier soir par la force des vents, a constaté un journaliste de l'AFP. D'énormes débris de toutes sortes volaient dans les airs. Des inondations ont été signalées à Lake Charles (Louisiane), à 88 km à l'est de Beaumont, selon des télévisions. A Natchitoches, dans le centre de la Louisiane, près de 13 cm de pluies sont tombées, accompagnées de bourrasques, causant d'importants dégâts sur les toitures et des pannes d'électricité. Un important incendie s'est déclaré dans la nuit dans le centre ville de Galveston (Texas, sud), assaillie par des pointes de vent à 110 km/h, mais a pu être maîtrisé, selon plusieurs télévisions américaines. Un cyclone avait déjà rasé en 1900 cette ville fondée au XIXe siècle, faisant plus de 8.000 morts. A Houston, un immeuble d'habitations était en flammes, tandis qu'à Port Fourchon, en Louisiane, les équipes de secours sont parvenues à sauver une femme enceinte et son fils de quatre ans en les évacuant par hélicoptère de leur maison ravagée. * La Louisiane de nouveau sous l’eau La Nouvelle-Orléans (Louisiane), déjà ravagée par Katrina il y a près d'un mois, a vu hier deux digues céder sous la puissance des eaux, entraînant de nouvelles inondations spectaculaires. Le cyclone, qui se dirige désormais vers le nord-nord-ouest, devrait perdre progressivement de sa vigueur, selon le NHC, qui prévoit des tornades isolées au cours des prochaines heures dans l'est du Texas, en Louisiane, dans le sud de l'Arkansas et dans le Mississippi. Une montée des eaux de cinq mètres au-dessus des niveaux normaux de la marée est attendue le long de la côte, pouvant dépasser les six mètres aux embouchures de rivières et dans les baies, a mis en garde le NHC. Par endroits, le cumul des précipitations pourrait atteindre 65 cm. Le président George W. Bush, en chute libre dans les sondages depuis l'échec des opérations de secours après Katrina, est allé observer vendredi l'organisation des secours sur une base militaire du Colorado (ouest). "Notre boulot, c'est d'aider, faire des préparatifs et aider les équipes locales à sauver des vies et aider ces gens à retomber sur leurs pieds", a-t-il expliqué. Il a prévu de se rendre au Texas hier.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com