L1 (Match décalé) C.A. – U.S.M. (3 – 0) : Et ce n’était pas cher payé





Le sommet de la cinquième journée n’a pas été avare en spectacle et en enseignements. Le C.A, méconnaissable devant El Gaouafel, a pu cette fois-ci allier la manière au résultat face à une U.S.M appliquée mais très prudente. Comme prévu, les Clubistes ont évolué avec leur tactique 4-4-2, mais cette fois-ci, Zouaoui a innové en titularisant Keita aux côtés de Selliti, un duo d’attaque soutenu par Traoré. En face les Monastiriens ont opté pour le renforcement de l’entrejeu avec un 4-5-1 qui permet une meilleure récupération et une bonne application du pressing. D’entrée de jeu les intentions des uns et des autres étaient claires avec un C.A. lancé en attaque et une U.S.M. jouant en bloc pour défendre puis répliquer par les contres. La première alerte fut donnée par Traoré qui hérite d’une belle passe de Sellami (4’) avant de tirer sur Nefzi. Les Clubistes gardèrent une certaine domination mais ils peinaient à créer le danger. L’U.S.M. a eu une belle opportunité (10’) lorsque Khemila tire un coup franc bien cadré mais Boumnijel était là pour bloquer la balle. Les visiteurs axaient sur les contres et Ben Ouannes aurait pu tromper Boumnijel mais son tir n’était pas cadré (15’), il était clair que le forcing clubiste laissait des espaces à l’adversaire et l’action menée par Ben Ouannes (34’) en était l’illustration quand il offrit la balle sur un plateau à Maâtoug, qui seul devant Boumnijel tira au dessus. La meilleure occasion clubiste a eu lieu à la fin de cette première mi-temps quand Traoré se présentait seul face à Nefzi pour l’éviter et tirer vers le but, mais Alaya fut à l’affût pour dégager en corner (43’) sur sa lancée, le même Traoré va tirer en force (45’) sur l’excellent Nefzi qui renvoya du pied, cette fin de mi-temps va d’ailleurs donner lieu à un duel Traoré-Nefzi, mais l’attaquant clubiste va avoir le dernier mot en inscrivant d’un splendide tir de loin le but libérateur aux arrêts de jeu. * Les perles noires en évidence Le but de Traoré va enfin donner plus d’animation au match puisque l’U.S.M a avancé d'un cran avec l’incorporation de Ba, un attaquant. Les Monastiriens ont eu une bonne occasion (57’) mais le centre de Ba a été capté par Boumnijel. Les Clubistes, profitant de plus d’espace, vont tout de suite concrétiser leur supériorité. Sur un contre, Ouertani tira de loin obligeant Nefzi à un mauvais renvoi devant Keïta qui n’a pas refusé un tel cadeau (59’). Les données ont totalement changé, car ce sont les Usémistes qui se sont trouvés contraints à avancer et à se découvrir. Keïta et Traoré, les meilleurs clubistes, en ont profité pour tout faire à leur guise même si le finish a été approximatif. Ce fut le cas de Haj Ali qui, lancé par Ouertani, a buté sur Nefzi (80’). La fin du match a vu le C.A rater d’autres opportunités alors que l’U.S.M n’est pas parvenue à inquiéter sérieusement Boumnijel. Et c’est Selliti, enfin chanceux, qui va aggraver le score d’un joli tir à ras de terre (87’). La supériorité du C.A. était manifeste et le score final n’était pas sévère pour les Monastiriens. Nefzi, imbattable pendant quatre journées, a vécu hier un véritable cauchemar malgré toutes ses prouesses. * Formations C.A: Boumnijel, Zaâlani (Traoré 37’), Rhouma, Ben Zekri, Mkacher, Ouertani, Ben Yahia, Sellami (Ghannem 89’), Traoré, Keïta (Haj Ali 77’), Selliti. U.S.M: Nefzi, Ayari (Mzali 27’, puis Younès 83’), Achour, Nevez, Aleya, Merih, Ben Abdelkader, Khémila, Maâtoug (Minda Ba 49’), Bennouni, Ben Ouannès. Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com