Une mère qui a perdu un fils en Irak émeut les pacificistes





Cindy Sheehan, Californienne qui a perdu son fils en Irak et campe devant le ranch texan de George Bush pour tenter de le convaincre de rapatrier les GI's, est stupéfaite par la sympathie que suscite sa cause. Avec l'appui de plusieurs mouvements pacifistes, Sheehan bivouaque depuis une dizaine de jours dans le "Camp Casey", baptisé en l'honneur de son fils de 24 ans. Elle est devenue la coqueluche des médias américains et a fait affluer des centaines de manifestants à Crawford, bourgade habituellement paisible de 705 habitants. "Nous, au Camp Casey, qui sommes restés dehors à transpirer et à nous faire mordre par les insectes (...) sommes stupéfaits et éperdus d'amour et de gratitude devant ces manifestations de soutien venues de tout le pays", a déclaré la Californienne de 48 ans à des journalistes. A l'appel des organisations de gauche MoveOn.org, "True Majority" et "Democracy for America", plus de 1.500 manifestations silencieuses aux chandelles se sont par ailleurs tenues avant-hier de Washington DC à Chicago. "Un grand nombre de personnes ne peuvent venir ici (...) donc c'est une manière pour eux de montrer leur soutien là où ils vivent", a commenté Cindy Sheehan, qui s'apprête à lever le camp pour s'installer plus près du ranch présidentiel, sur le terrain mis à sa disposition par un sympathisant local.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com