E.S.T. – E.S.S. : Derby tunisien aux résonances africaines





* Ligue des champions (Gr. B-4ème J) - Stade 7 Nov. de Radès (20h30) - Arb.: Chelmani (Libye) - Direct TV T7 _________________ Dans le Camp Sang et Or: A quitte ou double L’Espérance jouera ce soir ses dernières cartes en Ligue des champions dans la mesure où seule une victoire lui permettra de demeurer en course pour les demi-finales. L’aspect mathématique est clair et net. Tous les Sang et Or savent bien que seul un succès fera leur bonheur ce soir. Mais contrairement aux habitudes de ces dernières années, l’équipe n’a pas encore pris son envol ni en Ligue des champions d’Afrique, ni en championnat national et ce, pour plusieurs raisons déjà relevées sur ces mêmes colonnes. Conscients de la particularité de la situation, responsables et staff technique n’ont pas cherché à installer la pression sur les joueurs, déjà sous tension depuis plusieurs semaines. Ainsi, Ben Yahia, l’entraîneur, a mené une préparation ordinaire, à ce match, en programmant les entraînements au Parc B. Il a cherché tout au long de la semaine à améliorer la tenue collective, le jeu devant les buts et surtout à pousser chaque joueur à donner le meilleur de lui-même au risque de perdre sa place à l’Espérance. Le message a été reçu cinq sur cinq et on devrait voir ce soir une formation plus compétitive et surtout plus efficace que lors des dernières sorties. * En 4-4-2 Face à l’Etoile, l’Espérance aura à se montrer vigilante, conquérante et surtout efficace. Pour y arriver, elle aura besoin de toute la concentration et la lucidité possibles. Avec moins de pression que d’habitude, les joueurs devraient garder leur calme dans les moments chauds pour espérer aller au bout de leurs intentions. Sur le plan technico-tactique, Khaled Ben yahia devrait opter pour le 4-4-2 avec Udeh, Melki, Olivier et Belhaj à l’entre jeu. Un compartiment dont dépendra en grande partie la réussite de l’ensemble. * Formation probable Tizié, Yaken, Bekri, Nwaneri, Chaâbani, Belhaj, Udeh, Melki, Olivier, Zitouni, Dos Santos. J.B. ____________________________ Dans le Camp Etoilé: Rebondir dès ce soir C’est d’abord un test de crédibilité auquel les Etoilés seront soumis ce soir au stade de Radès. Après avoir laissé des plumes au Zouiten dimanche dernier en concédant une défaite du reste inattendue aux Gafsiens, l’Etoile se doit de se racheter dès ce soir pour ne pas se plaindre ensuite de la désaffection du public. On le sait, le contexte est différent puisque face à l’EST, les Etoilés disputent un match de champion’s League, mais aux yeux des supporters un match de foot reste ce qu’il est et il appartient aux joueurs de relever la tête et ne chercher que la victoire pour atteindre le double objectif : reconquérir la confiance du public et prendre option à la qualification aux demi-finales de la plus prestigieuse compétition continentale. A vrai dire, on imagine un peu la volonté de Etoilés car ayant saisi, une semaine durant l’importance de cette rencontre et ses éventuelles répercussions qu’elles soient positives ou négatives, sur l’avenir immédiat de l’équipe étoilée qui, à l’occasion, a grandement besoin d’assurer et de se rassurer. Le travail psychologique accompli par les dirigeants auprès des joueurs aidera certainement Seïf Ghezal et ses pairs à matérialiser sur le terrain toutes les bonnes intentions. De son côté, le staff technique a tiré les enseignements du dernier match et retenu certains aspects à corriger. Selon Bazdarevic, la priorité a été de soigner aussi bien le mental que le physique pour permettre à l’équipe de rebondir dès ce soir. Et c’est aux joueurs de donner libre cours à leur meilleur expression sur le terrain. * Gagner les duels Bazdarevic est un adepte du pressing haut à exercer sur l’adversaire pour l’empêcher de progresser rapidement avec le ballon. Si la fraîcheur physique ne fera défaut aux Etoilés, il faudra s’attendre à le savoir pendre le jeu à leur compte pendant le plus clair de la rencontre. Les entraînements effectués pendant la semaine tendent justement à permettre à l’équipe de prendre un ascendant sur son vis-à-vis tout en évitant un éventuel retour de manivelle tel qu’a été le cas devant l’EGSG. Pour y parvenir, il appartient aux coéquipiers de Bokri de gagner le maximum de duels et de se porter souvent, très souvent même devant tout en gardant la vigilance requise derrière sans être réellement conformiste, l’entraîneur sahélien n’aura pas à revoir la composition de son équipe même si à un élément près elle sera différente de celle de dimanche dernier du fait de l’éventuelle absence de Mohamed Jédidi qui se plaint d’un début de contracture et du probable retour de Charles Taylor après avoir retrouvé une forme rassurante à même de lui permettre d’apporter une contribution utile. Mais on comptera aussi sur l’apport du Cap Verdien Gelson qui pourrait être d’entrée de la partie si Jédidi décalerait forfait. C’est que Bazdorevic n’a point de soucis pour aligner une formation équilibrée et compétitive pourvue qu’elle soit animée d’un mental de fer pour réussir le coup à Radès. Quoi qu’il en soit, seule la vérité du terrain sera reine et il reste à souhaiter que les deux équipes s’abstiennent de décevoir les puristes et produisent le meilleur spectacle possible. Le contexte du match et le cadre du stade de Radès s’y prêtent et c’est aux joueurs d’honorer le jeu. * Formation probable Austin, Frej, Arouri, Sellami, Ghezal, Hammi, C. Zouaghi, Taylor, Melliti, Opara, Gelson. Mounir EL GAIED Classement Gr. B 1) Zamalek 6 pts 2) E.S.S 6 pts 3) A.S.E.C 3 pts 4) E.S.T 3 pts


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com