Arabes et Turcomans manifestent à Kirkouk contre le fédéralisme





Le Quotidien-Agences Des centaines d'Arabes sunnites et chiites, dont des partisans du chef chiite Moqtada Sadr, ont manifesté hier à Kirkouk pour défendre l'unité de l'Irak, contre le fédéralisme. Les manifestants de cette ville multiethnique du nord de l'Irak ont été rejoints par des dizaines de Turcomans déployant des drapeaux irakiens et des bannières turcomanes proclamant le refus de tout système fédéraliste. Un notable arabe sunnite, cheikh Abdelrahman Obeidi, a déclaré que les manifestants voulaient protester contre "les tentatives de division de l'Irak et pour souligner l'unité des Irakiens dans leur refus du fédéralisme". Selon lui, la manifestation était destinée aussi à souligner que Kirkouk devait rester une ville arabe et turcomane. Les manifestants ont scandé: "Non, non au fédéralisme", "oui, oui à l'Islam", ou encore "Kirkouk, symbole de l'Irak uni". "Non à l'expulsion des Arabes de Kirkouk" ont clamé aussi les manifestants, affirmant que "Kirkouk appartient à tous les Irakiens". A Bagdad, des religieux chiites et sunnites arabes se sont élevés lors des prières du vendredi contre un système fédéral pour l'Irak et des partisans de Moqtada Sadr ont manifesté pour l'unité du pays.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com