Les Berges du Lac by night : Entre thé aux pignons et fous du volant





Les gens continuent à aller passer leurs soirées aux Berges du Lac. C’est un endroit qui reste assez agréable le temps d’un café, un thé ou un narguilé. Tunis-Le Quotidien Parmi les endroits les plus fréquentés à Tunis, les Berges du Lac sont très prisées en été. En quête d’air frais et de brise marine, beaucoup préfèrent prendre cette direction pour fuir la chaleur tenace de la journée. Pendant le week-end, c’est un véritable rush. Mais pour la fin de la semaine dernière, le mauvais temps a découragé bon nombre de nos concitoyens habitués des lieux. Par cette soirée du dimanche, le vent souffle plus que d’habitude. Il fait vraiment un peu frais. Du côté de Miami, les enfants jouent sans soucis. Les changements du climat ne les dérangent pas et ne les empêchent pas de s’amuser. Dans la rue, c’est un défilé de voitures. Pour ce soir, un groupe d’émigrés a choisi de s’adonner à une course. Avec des feux de détresse activés, ces jeunes fous du volant n’hésitent pas à dépasser les autres véhicules qui gênent leur partie de vitesse. Ils se montrent périlleux au point que d’autres conducteurs préfèrent ralentir et les laisser passer. Pour d’autres jeunes émigrés, la voiture est comme une boîte. Ils mettent la musique à fond et roulent doucement pour se donner toutes les chances de draguer les filles qu’ils trouvent sur leur chemin. Parfois, ils ne savent plus où donner de la tête entre les “proies” qui se promènent à pieds et celles qui sont dans les voitures. Et si personne ne les remarque ou les ignore, ils sont capables de frapper sur la vitre. D’ailleurs, on a l’impression que ces jeunes résidant à l’étranger circulent en spectacles. Rien que de voir leur façon de parler et marcher, on se demande si beaucoup d’entre eux ont déjà entendu parler des bonnes manières. Avec leurs bananes sur les épaules, ils ne peuvent pas s’empêcher d’être indiscrets. * Narguilé pour tous Dans ce café qui a ouvert récemment, une partie de la clientèle est émigrée. Ces jeunes sont très demandeurs de “chichas”. Ce qui fait qu’à chaque table, un groupe se partage un narguilé. Garçons et filles, tirent sur ce fameux tabac qui draine de plus en plus de jeunes. Ne fumant pas les cigarettes, ils se rabattent tous sur les “chichas” auxquels ils sont habitués surtout en France. Là-bas c’est un commerce qui fait réellement un tabac. Un des serveurs semble très énervé. Il se plaint de cette clientèle. Il pense que ces clients sont souvent irrespectueux. Le comble pour lui c’est qu’il est obligé de supporter toutes leurs remarques déplacées afin d’éviter les problèmes avec son patron. Ce dernier, qui est directeur de l’espace selon ses propos, joue le grand responsable du salon de thé. Ayant travaillé auparavant dans un autre café réputé au carré du Lac, il est rassuré par sa carrière. Il s’aventure alors dans un français cassé de quoi faire se retourner Voltaire ou Molière dans leurs tombes. Tout cela pour convaincre deux clientes qu’ici elles peuvent manger les meilleurs gaufres et les meilleures crêpes. Pourtant, le thé aux pignons est très ordinaire ainsi que les pâtisseries. Il paraît que le crêpier est encore en période de test. Mais ce sont des prétextes usés que nous sortent à chaque fois ces pseudo-responsables de cafés. Ils ont toujours de quoi justifier leurs services médiocres ou leur carte ratée. Heureusement que le cadre est agréable. De l’autre côté de la rue, un autre café actuellement branché s’est transformé ce soir en une salle de mariage. Orchestre et chanteurs pour des clients exclusifs appartenant aux deux familles des mariés. Sinon, dans le reste des espaces, c’est pratiquement la même chose. Assez de tables occupées avec une carte joker valable pour tous ces cafés. Rares sont les salons de thé qui se démarquent. D’ailleurs, les investisseurs eux-mêmes semblent être à court d’idées puisqu’ils ne placent leur argent que dans ces cafés confortables. C’est tout ce qu’il y a... à boire ou à manger! Maryem KADA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com