Drapeaux libyen et américain bientôt hissés à Washington et à Tripoli





Le Quotidien - Agences Les drapeaux libyen et américain seront "hissés dans les prochains jours" à Washington et Tripoli, marquant la reprise des relations diplomatiques entre les deux pays, a prédit le fils aîné du colonel Mouâmmar Gadhafi, Seif El-Islam Gadhafi, dans un entretien avec l'AFP. "Le drapeau américain va être hissé en Libye et le drapeau libyen aux Etats-Unis dans les prochains jours", a déclaré Seif El-Islam, dans cet entretien laissant entendre que des ambassades seraient ouvertes dans les deux pays. Il a annoncé qu'il se rendrait "prochainement" aux Etats-Unis pour le vernissage de sa première exposition de peintures dans ce pays. Les relations diplomatiques entre la Libye et les Etats-Unis ont été renouées formellement le 28 juin 2004, après une rupture de 24 ans. Mais, les deux capitales sont depuis représentées par des bureaux de liaison et non au niveau d'ambassades. Washington a toutefois accueilli ces déclarations avec réserves. "Nous revenons de loin et je pense que nous avons fait du chemin dans les relations avec la Libye, mais il y a des questions qui doivent encore être traitées. Nous y travaillons avec la Libye", a affirmé dans la nuit de lundi à mardi le porte-parole du département d'Etat, Sean McCormack. "Nous verrons comment les relations évoluent. Mais l'évolution de ces relations refléteront les actions et les faits sur le terrain", a-t-il ajouté. Un haut-responsable américain, parlant sous couvert de l'anonymat, a affirmé qu'il n'était pas informé de l'ouverture d'une ambassade américaine à Tripoli. "Je pense qu'il y a encore des questions à régler", a-t-il dit. Le fils aîné du dirigeant libyen a prédit aussi qu'"avant la fin de l'année, le nom de la Libye va être rayé de la liste des Etats soutenant le terrorisme, à la suite d'efforts sérieux des deux parties (américaine et libyenne) pour résoudre cette question". Le sénateur américain Richard Lugar, en visite en Libye, avait indiqué samedi dans une conférence de presse que le colonel Gadhafi a exprimé l'espoir que le président américain George Bush effectue une visite dans son pays. Lugar a indiqué avoir délivré un message du chef de la Maison blanche au dirigeant libyen et que Gadhafi l'avait chargé en retour de transmettre sa réponse, "exprimant l'espoir que Bush et (la secrétaire d'Etat Condoleezza) Rice visitent la Libye".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com