Un journaliste détenu par l’armée US





Le Quotidien-Agences L’agence de presse anglaise Reuters vient de demander à l'armée américaine de libérer un journaliste irakien travaillant pour l'agence de presse et détenu depuis deux semaines au secret, ou de donner des explications sur les motifs de son arrestation. L'armée américaine refuse d'expliquer pourquoi elle détient Ali Omar Abraham al Machhadani, caméraman et photographe indépendant de 36 ans qui travaille depuis un an pour l'agence Reuters à Ramadi, capitale de la province d'Anbar. Le lieutenant Guy Rudisill, porte-parole de l'armée sur les questions relatives aux prisonniers en Irak, a déclaré que le journaliste était détenu dans la prison d'Abou Ghraïb et qu'il ne pourrait pas recevoir de visites pendant les 60 prochains jours. "Nous sommes très inquiets et consternés par la détention prolongée non expliquée d'un journaliste travaillant pour nous et nous exhortons l'armée américaine à le libérer ou à fournir un compte rendu complet des accusations pesant contre lui", a déclaré David Schlesinger, directeur de la rédaction de Reuters. "Dans l'intérêt de la liberté de la presse que les Etats-Unis ont promis d'instaurer en Irak, il est impératif que les autorités agissent rapidement pour éclaircir avec les organisations de presse les soupçons nés des activités de journalistes travaillant pour nous."


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com