Nucléaire : Téhéran appelle à l’élargissement des négociations à des pays extérieurs à l’EU





Le Quotidien - Agences Ali Larijani, le secrétaire général du Conseil suprême de la sécurité nationale et en charge des négociations sur le dossier nucléaire, a appelé hier à l'élargissement des négociations à d'autres pays que ceux de la troïka européenne, a rapporté la chaîne d'Etat iranienne. Larijani, un proche du nouveau président ultra-conservateur Mahmoud Ahmadinejad, a déclaré qu'il souhaitait l'ouverture des négociations à tous les membres du conseil des gouverneurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). "On s'interroge beaucoup en Iran pour savoir pourquoi les négociations nucléaires devaient être limitées à simplement trois pays européens", a dit Larijani cité par la télévision iranienne. Larijani n'a désigné aucun pays en particulier pour se joindre à la France, à la Grande-Bretagne et l'Allemagne dans ces pourparlers mais les Etats-Unis sont membres du conseil des gouverneurs de l'AIEA. Le 5 août dernier, Téhéran avait rejeté les propositions faites le 5 de ce mois par la troïka franco-germano-britannique qui offrait une coopération nucléaire (civile), politique et économique en contrepartie de la suspension des activités nucléaires potentiellement militaires de l'Iran, qui les a suspendues en acceptant l'accord de Paris le 15 novembre 2004.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com