Le prix du pétrole atteint des nouveaux records





Les prix du pétrole étaient à nouveau perchés à des niveaux record hier portés par la maigreur des stocks d'essence aux Etats-Unis et la tempête tropicale Katrina qui fonce sur le golfe du Mexique, rappelant que la saison des ouragans est loin d'être finie. Le Quotidien - Agences A New York, le baril de "light sweet crude" pour livraison en octobre progressait de 5 cents à 67,37 dollars lors des échanges électroniques vers midi. Il a touché brièvement le seuil de 68 dollars après la fermeture du marché new-yorkais mercredi, un nouveau record depuis le début de sa cotation en 1983. A Londres, le Brent de la mer du Nord gagnait 4 cents à 66,05 USD hier matin, non loin de son dernier record atteint le 14 août à 66,85 USD. "C'est lié à la menace d'un ouragan dans le golfe du Mexique", explique Simon Wardell, analyste au groupe de recherche Global Insight. "Il y aussi des inquiétudes au sujet du rapport sur les stocks et en particulier sur la chute des réserves d'essence, mais je ne suis pas sûr que ce soit le facteur de soutien principal", ajoute-t-il. "La haute saison de consommation touche à sa fin, même si l'essence va rester un problème car la consommation demeurera élevée au cours des prochains mois", souligne cet analyste. Le département américain de l'Energie (DoE) a annoncé mercredi une baisse de 3,2 millions de barils (Mb) des stocks d'essence, désormais dans le bas des normales saisonnières. Un recul de 900.000 barils seulement était attendu. Toutefois, la haute saison de consommation d'essence est presque finie.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com