L 1 : Rien ne sera gagné d’avance !





Au rythme avec lequel le championnat est lancé laisse penser que chaque match, quels que soient les noms et les palmarès des équipes, sera très disputé. Les habituels prétendants s’attendent à souffrir davantage. Jendouba Sport a montré la voie depuis la première journée et El Gaouafel n’a pas mis beaucoup de temps pour confirmer . Sur le terrain, le nom, aussi prestigieux soit-il, ne suffira plus à lui seul pour peser lourd. En face, il y aura toujours un adversaire décidé à ne rien lâcher. A part le Club Africain, les favoris habituels ont tous été pris au piège alors que la course au titre ne fait que commencer. Pourtant, jusqu’à la saison passée, tout semblait avantager les grands, de plus en plus dominants grâce surtout à leurs finances. Il a fallu attendre une crise à l’EST, une longue période de doute à l’ESS et au CA pour voir le CSS coiffer tout le monde au poteau avant de sombrer, à son tour, dans l’incertitude. Avant, les matches en déplacement n’étaient qu’une simple formalité pour les prétendants et là où ils passent, ils peuvent jouir de leur supériorité, mais aussi d’autres facteurs avantageux dont essentiellement l’arbitrage. Or, beaucoup de choses sont en train de changer et on a l’impression que même les hommes en noir trouvent du plaisir à narguer ces «grands» et à prendre une certaine revanche sur le sort. Du coup, chaque déplacement sera un examen sérieux pour les postulants et les faux-pas ne se feront plus rares. * Tous vont souffrir Cette situation rappelle celle du bon vieux temps quand les meilleurs ne pouvaient que souffrir en allant jouer à Bizerte, la Marsa, Hammam-Lif, Kairouan, Le Kef… Le début de l’actuelle saison est révélateur : tous vont trembler à Jendouba, Gafsa, Zarzis et ailleurs. C’est mieux ainsi, aussi bien pour le spectacle que pour le suspense et l’engouement du public. Désormais, tout devient possible et on peut s’attendre à des renversements de situations à chaque journée. Pourvu que ça dure… Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com