Réforme de l’ONU : Coup de force américain





Le Quotidien-Agences C'est un nouveau coup de semonce américain à l'ONU. Avant le sommet de New York où doit être présentée, mi-septembre, la réforme des Nations unies à quelque 180 chefs d'Etat et de gouvernement, Washington pose ses conditions. Selon le New York Times, les Etats-Unis souhaitent la renégociation de l'ambitieuse refonte voulue par le secrétaire général, Kofi Annan. L'initiative américaine figure dans un document confidentiel que le nouvel ambassadeur John Bolton a commencé à distiller cette semaine auprès de certains de ses homologues. Il propose plus de 750 amendements au projet actuellement sur la table et indique clairement les priorités de Washington pour la «nouvelle ONU». En tête des préoccupations américaines, la lutte contre le terrorisme, dans laquelle Washington souhaite voir l'Organisation s'engager plus activement. L'objectif est de lever toute ambiguïté entre actions terroristes et lutte de résistance dans laquelle certains mouvements, tels les radicaux palestiniens, ont tendance à se draper. Les Américains, davantage que sur la protection des civils, insistent sur la protection des Etats. Ils veulent aussi que le document présenté le mois prochain à New York mentionne explicitement la volonté des Etats membres de s'engager dans la négociation d'une nouvelle convention sur le terrorisme. Autre priorité américaine, le remplacement de la Commission des droits de l'homme, largement discréditée, par un Conseil composé uniquement de bons élèves de la démocratie. Troisième priorité, la remise à plat du «management de l'ONU» : pour Washington, la réforme doit aboutir à l'adoption par l'Organisation des méthodes de travail en usage dans l'administration américaine.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com