Narcissisme et égocentrisme : Les jeunes condamnent les “grosses têtes”





Ils sont très vite repérables. Ils marchent la tête en l’air et se prennent pour le nombril du monde. Croyant être au-dessus de tous, cette catégorie de personnes semble nourrir de grands complexes et avoir une cohabitation difficile avec les autres. Comment peut-on expliquer ce phénomène? Comment les jeunes interprètent-ils de tels comportements? Tunis - Le Quotidien La fixation affective excessive à soi-même rend l’autre aveuglé par une tendance égotiste. Ne considérant aucunement le monde extérieur qu’en fonction de leur propre intérêt, les êtres narcissiques et égocentriques semblent être à leur tour mis à l’écar, voire marginalisés par les autres. Pourquoi un tel comportement ? Nihel, 17 ans, élève, analyse le phénomène en profondeur. La jeune fille pense que ce genre de défaillance est la responsabilité de la famille en premier lieu. “Certaines familles mettent dans la tête de leurs enfants qu’ils sont meilleurs que les autres. Ce sont généralement des personnes issues de milieu huppé. Les parents alimentent chez l’enfant une impression de supériorité et, du coup, celui-ci se prend petit à petit la tête. Cela dit, je pense que ce genre de personnes souffrent parce qu’elles ne voient pas les choses à travers leurs réelles dimensions”, dit-elle. Mourad, 17 ans, voit les choses d’un autre angle. Il pense que tout être narcissique n’a rien dans le ventre et conçoit les choses de manière très superficielle. “Contrairement à ce qu’ils veulent faire apparaître, les personnes qui font preuve de supériorité sont vides et plats et peuvent être même malades. Ce manque de personnalité prend une forme d’égocentrisme, histoire de prouver qu’ils peuvent être intéressants. Or, cela fait généralement un effet contraire dans la mesure où cette supériorité lèse les autres et les poussent à le rejeter. Certes, chacun doit avoir un minimum de confiance en soi, mais nul ne doit prendre la grosse tête”. Nabil, 17 ans, partage le même avis. Il croit que les êtres égocentriques ne sont pas du tout normaux. “Ils sont sûrement des êtres malades qui n'arrivent pas à attirer l’attention autrement. Leur seul moyen de montrer qu’ils existent, c’est justement de se faire passer pour des êtres qui ont confiance en eux. Ils se forgent une image totalement fausse, misent sur l’apparence et l’éloquence alors qu’ils n’ont absolument rien à offrir aux autres”, dit-il. Zoubeir, 17 ans, pense que l’excès de confiance en soi-même mène toujours au péril. “Ceux qui sont égocentriques considèrent peu les autres et c’est une grave erreur, dans la mesure où ces autres n’accepteront pas d’être maltraités. A mon sens, ces personnes-là ne pourront jamais vivre de manière équilibrée et ne pourront jamais gagner le respect des autres; et le jour où ils auront besoin d’aide, elles ne trouveront aucune ouïe attentive. Par ailleurs, ce sont justement ceux qui se prennent pour le nombril du monde qui n’ont rien à offrir. Cet égocentrisme n’est qu’une façade derrière laquelle ils se cachent pour camoufler les multiples troubles dont ils souffrent”, dit-il. Abir CHEMLI OUESLATI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com