En campagne pour la tête du Likoud : Netanyahu s’en prend à Sharon





Al Qods-Occupée-Agences L'ancien ministre israélien des Finances Benyamin Netanyahu a accusé hier le Premier ministre Ariel Sharon de "mettre en danger" la mainmise d'Israël sur Al Qods-est, en lançant sa campagne pour la direction du Likoud, le grand parti de la droite au pouvoir. Lors d'une visite à Maalé Adoumim, la plus grande colonie de Cisjordanie, Netanyahu qui s'est placé à la tête des "durs" du Likoud a prôné la construction de milliers de logements près de cette implantation ce qui permettrait de la relier à Al Qods. "Sharon a créé un précédent qui risque d'entraîner une division de Jérusalem (..) Jérusalem est en danger", a-t-il lancé en faisant référence à la décision de M. Sharon d'évacuer les colons et l'armée israélienne de la bande de Gaza et d'une partie du nord de la Cisjordanie occupée. Le gouvernement de Sharon a été critiqué par les Etats Unis à la suite de l'annonce d'un projet de construction de plus de 3.500 logements à Maalé Adoumim. Ce projet contrevient à la "Feuille de route", un plan de paix international prévoyant la création d'un Etat palestinien, la fin des violences et le gel de la colonisation. Netanyahu a accusé Sharon de "céder à la pression internationale en refusant de construire" entre Maalé Adoumim et Al Qods. Selon le bureau de Sharon, les constructions à Maalé Adoumim ne devraient pas commencer avant "deux à trois ans", alors que Netanyahu exige que le projet soit appliqué plus rapidement. Benyamin Netanyahu a présenté avant-hier sa candidature à la direction du Likoud, le grand parti de la droite face à Sharon qu'il a accusé d'avoir "viré à gauche". Selon un sondage rendu public hier, les Israéliens préfèrent de loin Ariel Sharon (54% de soutien) à Benyamin Netanyahu (21%) pour exercer les fonctions de Premier ministre.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com