Entreprises : Le PNQ, une fenêtre vers les marchés étrangers





M. Slaheddine Hamdi, responsable national du programme de modernisation industrielle, vient de tenir le premier point de presse sur le programme national de la qualité, promettant que des rencontres périodiques avec les médias permettraient à l’opinion publique de suivre ce programme déterminant pour l’accès des entreprises tunisiennes aux marchés étrangers. Tunis-Le Quotidien Secondé par deux experts (M. Eynac et Mme Gargouri), M. Hamdi a rappelé que le Programme national de qualité (PNQ) intéresse 600 entreprises pour une enveloppe globale de 7,1 millions d’euros financés par l’Union européenne sur une période de 3 années allant de 2005 à 2007. Le premier programme qualité (1996-1999) a eu pour résultat d’assister 300 entreprises, d’en certifier 400 et de former 300 consultants malgré quelques lacunes comme la spécificité des standards ou la rareté des compétences. Tout en assurant la continuité de ce qui a été fait, le nouveau programme doit tenir compte des difficultés rencontrées en proposant aux entreprises non seulement des démarches de certification ISO 9000 (version 2000) de manière «light» mais aussi la possibilité pour l’entreprise de se tourner vers des référentiels sectoriels tels que l’ISO 22000 pour l’agro alimentaire et l’ISO TS16949 pour l’automobile ou encore vers des référentiels plus pragmatiques sur l’environnement (ISO 14001) ou la sécurité (OHSAS 18001). En outre pour les entreprises qui ont déjà été certifiées, le PNQ prévoit la possibilité de mettre en place une démarche de management total de la qualité orientée vers l’amélioration des résultats de l’entreprise. Le ministère de l’Industrie, de l’Energie et des PME met à la disposition des entreprises une Unité de Gestion du Programme National de la Qualité (UGPNQ) chargée de la relation entre l’Unité de Gestion du Programme National de la Qualité — UGPMI — et les différents centres techniques notamment pour les actions d’assistance technique au profit des entreprises. Les centres techniques sont aussi responsables de l’organisation des actions de sensibilisation et de la sélection des entreprises. M.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com