Tarak Thabet : «Tout pour l’offensive à Naïrobi»





Comment l’E.N. compte-t-elle aborder le match de demain à Naïrobi du moment qu’elle aura besoin des trois points de la victoire pour consolider son leadership et se présenter face au Maroc en position de force ? Tarak Thabet, l’adjoint de Roger Lemerre, affirme que les Tunisiens ne feront pas de calculs. «Il s’agit d’un match très important que nous devons remporter pour diverses raisons. Tout d’abord, les trois points nous permettront de conserver notre place de leader au sein du groupe. Ensuite, un succès à Naïrobi ne pourra que donner des ailes à nos joueurs et facilitera notre tache pour le dernier rendez-vous devant le Maroc car nous aurons plus de chances d’acquérir le billet pour le Mondial 2006». Tarak Thabet est clair là-dessus et l’E.N. n’ira pas au Kenya pour limiter les dégâts ou subir la loi de l’adversaire. Comment évoluera l’équipe pour atteindre un tel objectif , L’adjoint de Lemerre laisse comprendre que le Onze national ne changera rien à sa façon de jouer : «Nous avons fait preuve, tout au long de ces éliminatoires, d’une certaine maturité. A Naïrobi, on comptera sur nos principaux atouts et forces et nous ferons tout pour imposer notre rythme et ne pas subir la pression des Kenyans même si ces derniers comptent prendre leur revanche et seront très motivés». L’absence du duo d’attaque Santos-Jaziri risque de se faire ressentir et Thabet l’admet sans, toutefois, en faire un grand problème : «Ces deux joueurs nous manqueront certainement car leur expérience et surtout leur efficacité devant les buts aurait pu nous être d’un grand apport. Toutefois, nous possédons d’autres atouts que nous tenterons d’exploiter et nous miserons sur le rendement collectif et le désir de bien faire ressenti chez tous les joueurs. Je suis persuadé que Guemamdia et les autres attaquants qui auront l’occasion de renforcer l’équipe sont capables de nous valoir beaucoup de satisfactions. Aux entraînements, j’ai vu des joueurs super-motivés et ceci nous rassure malgré la valeur des absents. Nous possédons un effectif riche et capable de surmonter toutes les difficultés. Je demeure très optimiste». Que pense Thabet de l’équipe kenyane ? «Il s’agit d’un adversaire qui force le respect et qui a laissé de bonnes impressions à Radès. A présent, nous connaissons mieux ses atouts et ses points faibles. Je m’attends à voir les Kenyans opter pour l’attaque dès le début, mais nous saurons brouiller leurs cartes. A Naïrobi, on va jouer l’offensive sans négliger la prudence. Nous ferons tout pour ramener les trois points de la victoire et nous en sommes capables car nous avons les moyens pour y parvenir». Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com