Maroc : Zaki fragilisé





Dans les files des Lions de l’Atlas, l’ambiance n’est pas très sereine. Notre adversaire le 8 octobre prochain dans le match décisif pour la qualification au Mondial allemand, vit en effet des moments de division et de polémique. A l’occasion du match de Ligue africaine des champions Raja - Enyimba (1-1), des pancartes et des banderoles fustigeaient le mode de gestion de la sélection chérifienne par l’entraîneur Badou Zaki et prenaient clairement position en faveur de Noureddine Neybet qui n’est plus en odeur de sainteté avec son sélectionneur, préférant du coup prendre sa retraite. On relate même une chaude altercation survenue dans les vestiaires marocains entre Moha Yaâkoubi qui évolue en Espagne et Badou Zaki, le joueur de la Liga ayant été remplacé à la mi-temps, du match test Maroc - Togo (0-1) disputé dernièrement en France. Chez les vice-champions d’Afrique, à quelques jours d’un décisif retour à Radès, rien ne va plus ! Mais il faut vraiment se méfier de ces détails croustillants de cuisine interne. On décrivait, il y a à peine deux semaines, le Kenya moribond et laminé par de sévères conflits tournant autour de primes et de frais d’hébergement ou de voyages non remboursés. A l’arrivée, les Harambee Stars sortent le mach de la vie à Radès, opposant aux Aigles de Carthage, une féroce résistance. S.R.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com