Mahdia : Il tue sa fiancée aux mœurs légères





La seule femme qui a accepté de convoler en justes noces avec lui était sa cousine, une vieille fille qui a bien roulé sa bosse dans la débauche. Malheureusement, cette union n’était qu’illusoire… Tunis-Le Quotidien On la surnommait “Monia Taraji”. Apparemment, elle était une fana du club “Sang et Or”. N’empêche qu’elle était également célèbre pour un autre talent. Depuis bien des années, elle a basculé dans la débauche à telle enseigne que les membres de sa famille l’ont tout bonnement boudée. Rejetée et ignorée, elle n’avait qu’un seul choix à savoir travailler dans cette usine de textile et loger par la même occasion dans le local réservé aux gardiens. Certes, son patron ne le savait pas mais ses collègues de travail n’ont jamais eu l'idée de la dénoncer vu qu’ils y trouvaient leur compte. C’est que de temps en temps, ils pouvaient passer et goûter aux délices de la débauche. Entre-temps, son cousin qui passait pour l’idiot du village ne perdait pas espoir et continue à rêver de convoler en justes noces un jour ou l’autre. Encore, faut-il qu’il trouve la femme qui accepte de partager sa vie. Coup de théâtre, un jour, et alors qu’il se promenait du côté de la zone industrielle de la région, il croisa, tout à fait par hasard, sa cousine “Monia Taraji”. Il prit, alors son courage à deux mains et lui proposa de devenir sa femme. L’offre n’était certainement pas alléchante mais méritait une petite réflexion. Il faut dire qu’à trente cinq ans et après une longue carrière dans la débauche qui pouvait bien penser à elle comme épouse. Du coup, elle accepta l’offre et devint la fiancée de son cousin. L’heureux événement fut célébré en fanfare. Tout le monde a cotisé pour réussir ces fiançailles. Même les anciens amants de “Monia Taraji” ont assisté à la fête. Dès lors, on pensait que “Monia Taraji” allait suivre le droit chemin. Malheureusement, ce ne fut pas le cas puisqu’on est venu dire au fiancé que sa future épouse est en train de se la couler douce avec un amant d’un jour. Le rendez-vous galant a lieu dans un champ. Immédiatement, le fiancé prit ses cliques et ses claques et se dirigea dare-dare vers l’endroit indiqué. Justement, il tomba nez à nez avec sa fiancée et son amant d’un jour en pleins ébats. Le monde s’est arrêté un instant, c’est-à-dire le temps que le malheureux fiancé ramasse une barre de fer avant d’asséner plusieurs coups aux deux amants. Des coups assez violents pour donner la mort à “Monia Taraji” qui a payé de sa vie ses caprices et son faible pour la débauche. Le fiancé a été inculpé de meurtre. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com