Textiles chinois : La Chine dompte l’UE





Un accord a été trouvé hier entre la Chine et l'Union européenne pour débloquer les millions de pièces de textile chinois bloqués dans les ports européens, a indiqué une source proche des négociations. Le Quotidien-Agences "Un accord a été obtenu après de longues négociations qui ont duré toute la nuit et ce matin", a déclaré un membre de la délégation europénne qui a participé aux discussions et s'est exprimé sous le couvert de l'anonymat. "Comme il doit encore être approuvé par les Etats membres de l'Union européenne, nous ne sommes pas en position de donner tout de suite des détails, mais c'est un accord bien équilibré, un compromis qui satisfait les deux parties", a-t-il poursuivi. Selon lui, une annonce officielle doit être faite plus tard dans la journée d’hier par le commissaire européen au Commerce Peter Mandelson et le ministre du Commerce chinois Bo Xilai, qui avaient repris les discussions dimanche à la veille du 8e Sommet entre la Chine et l'Union européenne. Tout accord doit être accepté par les 25 pays membres de l'Union européenne. Le ministère chinois du Commerce n'a pas voulu commenter la nouvelle, indiquant simplement que toute information serait publiée sur son site internet. Selon le membre de la délégation européenne, l'accord a pu être obtenu grâce aux "bonnes relations entre Bo Xilai et Peter Mandelson et le climat favorable des deux côtés". L'accord intervient quelques heures après l'ouverture à Pékin du 8e sommet annuel entre la Chine et l'Union européenne, dont la délégation est dirigée par le Premier ministre britannique Tony Blair, président en exercice de l'UE. Ce dernier s'était déclaré lundi matin "raisonnablement optimiste" sur la possibilité d'arriver à un compromis. "La difficulté est que nous essayons de concilier un certain nombre d'intérêts", entre les consommateurs européens, les distributeurs et les producteurs textiles européens "qui s'inquiètent pour leurs postes de travail et la concurrence", avait-il expliqué. Quelque 80 millions de pièces d'habillement sont actuellement bloquées dans les ports européens en raison du dépassement très rapide dans certaines catégories de produits (surtout les pull-overs et les pantalons d'homme) des quotas d'importation fixés pour 2005 dans l'accord signé le 10 juin à Shanghai entre l'UE et la Chine pour tenter de réduire le flot des importations provoqué par la fin du régime général des quotas le 1er janvier. Pour faire venir le maximum de pièces avant l'entrée en vigueur de cet accord le 12 juillet, les importateurs et distributeurs européens ont demandé et obtenu des licences d'importation pour des quantités excédant très largement les quotas prévus pour 2005. La découverte du dépassement des quotas, dès le 20 juillet pour les pull-overs, a conduit au blocage en douane des produits, provoquant la colère des importateurs et des détaillants.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com