Les jeunes sont-ils matérialistes?





Les filles plaident non coupables A quelques jours de la rentrée, la majorité des jeunes filles semble-t-il, ont garni leur garde-robe pour l’occasion. Accusée d’accorder beaucoup plus d’intérêt au look qu’au... “book”, l’ont dit que la jeune gent féminine ne rêve que de se faire passer la bague au doigt par un partenaire plutôt aisé, matériellement s’entend... Est-ce vrai ? Les jeunes filles sont-elles matérialistes? Tunis - Le Quotidien A voir l’apparence de nombreuses jeunes filles, il est logique de penser que certaines jouent sur un seul atout: l’allure. Bien habillées, bien coiffées et maquillées, elles font parfois des lycées une réelle scène pour défilés. Pourquoi ? Il semble que ce genre de comportement n’a qu’un but, “dénicher” un bon parti qui a de l’argent plein les poches. Est-ce juste de les condamner d’une telle manière? Ces jeunes filles bien présentables cherchent-elles uniquement à épater et attirer l’attention? Nadia, 22 ans, étudiante, infirme ce constat. La jeune fille tient avant tout à ses études et à son image de fille chaste et pure. “Hélas, les filles sont toutes mises dans le même sac et c’est trop injuste.Il est vrai que certaines se montrent superficielles et cherchent.. “désespérément un mari fringué” à travers une apparence quasi-ostentatoire. Mais ce genre de filles ne représentent aucunement la jeunesse tunisienne. Certaines filles s’habillent bien et se maquillent pour être bien dans leur peau. Moi en tout cas, je ne pense pas du tout au mariage. Ce qui importe pour moi, c’est de garder ma dignité et réussir mes études. Et le jour où je penserai à me marier, je choisirai un homme qui a de hautes qualités morales et non pas un énorme compte en banque”, dit-elle. Nabila,19 ans, est aussi loin d’être matérialiste. “D’abord le paraître n’a jamais fait partie de mes soucis majeurs. Je ne juge jamais les gens selon ce qu’ils possèdent ou selon leur situation financière, ce qui est important à mes yeux, c’est l’être lui-même. Si je penserai au mariage j’opterai pour un homme bon, croyant et qui saura assumer ses responsabilités. Certes, je préférerai qu’il n’ait pas une situation financière critique, mais le minimum me suffira. Je n’irai pas jusqu’à rêver de vivre d’amour et d’eau fraîche, mais je n’aime pas non plus l’opulence”, dit-elle. Amira, 19 ans, est même prête d’épouser un homme pauvre pourvu qu’il soit bon et qu’il possède de hautes qualités. “Ce qui prime dans une relation de couple, c’est l’entente. L’argent ne fait pas le bonheur et il peut finir un jour ou l’autre. Par contre, les qualités humaines sont un trésor inépuisable. Je me sentirai beaucoup plus en sécurité auprès d’un homme digne, responsable et dévoué qu’auprès d’un macho qui a plein d’argent”, dit-elle. Soumaya, 19 ans, pense que tout être humain doit être jugé selon son caractère , ses principes et son fond. “D’abord, je suis contre le fait d’accuser toutes les filles, qui entretiennent leur apparence et qui soignent leur look, d’être matérialistes et superficielles. On peut très bien être coquette et ancrée à la fois. En outre, je ne pense pas que les filles cherchent toutes de riches prétendants. Moi, par exemple, je ne m’intéresse pas à ce que l’homme possède comme biens. Ce que je cherche, c’est un être humaniste dévoué qui a des principes et qui saura me rendre heureuse grâce à ses qualités morales”, dit-elle. Abir CHEMLI OUESLATI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com